France
URL courte
12186
S'abonner

Depuis le mois d’octobre, de la Vendée jusque dans les Landes, des paquets de cocaïne d’origine inconnue qui se déplaçaient au gré des courants marins ont été retrouvés sur le littoral atlantique. Pure à 83%, cette drogue présenterait un «très gros risque sanitaire». Les enquêteurs cherchent à déterminer la provenance de ces paquets.

Plusieurs paquets de cocaïne pure ont été découverts sur les côtes françaises depuis mi-octobre. Ils s’échouent à intervalle régulier sur des plages de la côte atlantique, rapporte Le Figaro.

Pour la première fois, ces paquets ont été retrouvés le 18 octobre dernier, vers 9h30, à Saint-Jean-de-Monts (Vendée). Il s’agissait d’un «pain» d’un kilogramme de cocaïne emballée dans plusieurs couches de plastique noir et de cellophane transparent.

Le deuxième paquet d’un kilogramme de drogue a été signalé par un promeneur sur la plage de Saint-Hilaire-de-Riez une semaine plus tard, le 26 octobre. Ensuite le 4 novembre, de nouveau à Saint-Jean-de-Monts.

Au total, près de 41 kilogrammes de cocaïne ont été récupérés aux Moutiers-en-Retz, à La-Barre-de-Monts mais aussi plus au sud en Charente-Maritime, dans les Landes et en Gironde. Les paquets découverts contenaient des étiquettes avec des inscriptions «Brillante» ou «Diamante» qui pourraient représenter un critère de qualité relatif à la pureté de la poudre, selon des enquêteurs.

​Un très gros risque sanitaire

Les scientifiques de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) qui ont analysé des échantillons du produit ont constaté que la cocaïne retrouvée dans un paquet présentait un «très gros risque sanitaire» compte tenu de sa pureté qui s’élevait à 83%.

Vendredi 8 novembre, de nouvelles découvertes ont été effectuées par la douane de La Rochelle sur les plages allant de Cap Breton au Vieux Boucau. Au total, près de 36 kilogrammes de cocaïne, pour une valeur de plus de plus de trois millions d’euros, ont été retrouvés. En outre, entre Lège Cap Ferret et Lacanau les douaniers d’Arcachon ont intercepté des paquets pour un total de 73 kilogrammes, relate Le Figaro.

Les enquêteurs cherchent à déterminer la provenance de ces paquets et les circonstances de leur arrivée qui restent inconnues pour l’instant.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Deux cas de contamination au coronavirus confirmés en France, les premiers en Europe
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Tags:
cocaïne, Atlantique, Vendée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik