France
URL courte
261352
S'abonner

Un arrêté préfectoral interdit ce 14 novembre les rassemblements dans 12 communes de la Marne en raison de la venue d’Emmanuel Macron. Celui-ci doit assister à une cérémonie d'hommage aux combattants des batailles de la Marne à Dormans et participer au conseil municipal d’Épernay.

Le Président de la République se rendant à Dormans et Épernay ce jeudi 14 novembre, le préfet de la Marne a pris un arrêté interdisant toute manifestation. La visite d’Emmanuel Macron s’accompagne également d’importantes restrictions de circulation, indique France Bleu.

«Considérant les appels à rassemblement détectés sur les réseaux sociaux», le document interdit sous peine de sanction toute manifestation dans 12 communes, dont Dormans et Épernay.

Le syndicat CGT d’Épernay avait pourtant prévu un rassemblement dans le centre-ville.

«Les organisations syndicales, on n’est pas des terroristes... En plus à Épernay, à chaque fois que nous manifestations il n’y a jamais eu de problème!», a réagi la responsable locale de la CGT, Chantal Berthelemy, citée par France Bleu.

Par ailleurs, des restrictions de circulation et de stationnement ont été mises en place dès mercredi soir dans la ville.

 «Il a peur du peuple»

Interrogée sur le plateau de LCI ce jeudi matin, Marine Le Pen a quant à elle assuré que le Président avait peur du peuple.

«Ne me parlez pas des déplacements d’Emmanuel Macron, il ne rencontre pas le peuple. […] Les villes sont bouclées, les gens sont interdits de s’approcher, il traverse des villes fantômes, les publics sont triés sur le volet»

Lire aussi:

Une fête d’anniversaire se transforme en rixe «d’une rare violence» à Marseille
Michel Onfray alerte sur «l’impérialisme violent» de l’islam – exclusif
Paris s'oppose à une quasi-fermeture des frontières par Berlin avec la Moselle
Biden explique pourquoi il a ordonné des frappes en Syrie
Tags:
Marine Le Pen, manifestation, arrêté, Marne, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook