France
URL courte
Les Gilets jaunes après un an de mobilisation (80)
31464
S'abonner

Un an après la première grande mobilisation du 17 novembre 2018, les Gilets jaunes se mobilisent massivement ce samedi dans plusieurs villes françaises. À Paris, la tension devient palpable dans de nombreux endroits avec des face à face tendus avec les forces de l'ordre.

Les Gilets jaunes se sont invités ce samedi dans les rues et le périphérique de Paris, ainsi que dans d’autres villes françaises, pour marquer la première année de leur mouvement.

Le 17 novembre 2018, plus de 250.000 personnes se sont rassemblées en France, marquant le début d’un mouvement de contestation inédit. Un an plus tard, le week-end s’annonce difficile pour les autorités, notamment à Paris, car des manifestants espèrent se faire entendre de nouveau.

Nouveaux messages
  • 20:56

    1.800 manifestants à Bordeaux et des heurts sporadiques

    Quelques heurts sporadiques, avec échanges de gaz lacrymogènes et jets de projectiles, ont marqué samedi le premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes à Bordeaux où ils étaient 1.800 à défiler, selon la préfecture.

  • 20:45

    L’Intérieur fait état de 28.000 manifestants dans toute la France

    Selon le ministère de l'Intérieur, 28.000 personnes ont manifesté partout dans le pays, tandis que le chiffre minimal donné par le Nombre Jaune atteint les 39.530.

    D'après la préfecture, il y avait 147 interpellations à 20h00 dans la capitale.

  • 19:51

    Plus d'un millier de manifestants à Montpellier

    Plusieurs mobilisations se sont déroulées à Montpellier où ont défilé plus d'un millier de manifestants au total, selon France Info. La police a procédé à six interpellations, deux policiers de la BAC ont été blessés.

    Passerelle du Moulin de l'Evêque au dessus du Lez. Montpellier, Hérault, France

    La permanence d'un député LREM visée à Montpellier - images

    Lors de cette 53e mobilisation des Gilets jaunes, la permanence du député La République en Marche Patrick Vignal a été dégradée, ses vitres brisées et des tags anarchistes ont recouvert sa devanture.
    En savoir plus
  • 19:27

    124 interpellations à Paris à 19h00, selon un nouveau bilan de la préfecture

    La police parisienne a en outre effectué 8.861 contrôles préventifs et 78 personnes ont été placées en garde à vue, a ajouté la préfecture.

  • 18:59

    Une deuxième voiture de police vandalisée devant la préfecture de police de Paris

    «Cramez-la»: une voiture de police renversée à Paris, une autre, de la douane, dégradée - images

    En marge de l’acte 53 des Gilets jaunes, qui se déroule ce samedi 16 novembre dans plusieurs villes françaises, un véhicule de police et un autre de la douane ont été dégradés dans la capitale.
    En savoir plus
  • 18:48

    La préfecture de police fait état de 113 interpellations à Paris

  • 18:45

    Gaz lacrymogènes à Toulouse

    Plusieurs centaines de Gilets jaunes qui manifestaient samedi à Toulouse pour le premier anniversaire du mouvement ont été dispersés à de nombreuses reprises à grands coups de gaz lacrymogène par les forces de l'ordre, qui ont interpellé 17 personnes.

    Dans cette place forte du mouvement depuis un an, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes et fait usage du canon à eau contre les manifestants seulement 20 minutes après le départ, à 14h00, du défilé, ont constaté des journalistes de l'AFP.

  • 18:42

    Selon Policiers en colère, au moins 60.000 manifestants, dans les centres-villes et sur les ronds-points partout en France, ont participé à cette mobilisation anniversaire.

  • 18:20

    Un véhicule de police a été retourné devant la préfecture de police de Paris, selon Le Parisien.

    Gilets jaunes

    Le Parisien révèle le plan de Macron si des morts avaient émaillé les manifestations les plus dures

    À l’approche du premier anniversaire du mouvement des Gilets jaunes, Le Parisien a révélé ce que le Président français aurait fait s’il y avait eu des morts lors des manifestations de décembre 2018. Il aurait notamment envisagé de changer de Premier ministre et de créer un gouvernement d'union nationale.
    En savoir plus
  • 17:55

    Des incidents ont été signalés au Forum des Halles

    Après que des dizaines de manifestants ont afflué vers le Forum des Halles à Paris, du gaz lacrymogène a été répandu et des incidents y ont été signalés.

  • 17:21

    La mobilisation s'est poursuivie dans la soirée dans la capitale

  • 16:58

    Le monument en hommage au Maréchal Juin vandalisé

    Située dans le jardin central de la place d'Italie, face à l'avenue d'Italie, la statue en hommage au Maréchal Juin a été dégradée dans l'après-midi, engendrant une vague de grogne sur les réseaux sociaux. Le monument a pour but de célébrer les victoires du Maréchal en Tunisie et surtout en Italie de 1943 à 1944.

    Acte 53 des Gilets Jaunes, Paris 16 novembre 2019

    «Juste honteux»: colère après la dégradation du monument du maréchal Juin à Paris - images

    Le monument élevé place d’Italie en hommage au maréchal Juin ayant été saccagé ce samedi 16 novembre à Paris, les internautes ont laissé éclater leur colère sur les réseaux sociaux.
    En savoir plus
  • 16:40

    Tirs de lacrymogène au cœur de Lyon

    Un millier de manifestants s'est rassemblé en plein cœur de Lyon dans une ambiance qui s'est rapidement tendue avec des tirs de lacrymogène, a constaté un journaliste de l'AFP. Malgré l'interdiction de manifester dans le centre-ville, plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées depuis 13h00 place Bellecour.

    Dans une ambiance assez confuse, certains manifestants s'engageaient aux abords de la place. Et la situation s'est tendue près du pont menant au quartier de la Guillotière, entraînant des tirs de lacrymogène dans cette zone très fréquentée le samedi.

    Les forces de l'ordre ont souhaité disperser des manifestants qui tiraient des projectiles sur eux, indique la préfecture du Rhône à l'AFP.

  • 16:34

    105 interpellations dans la capitale

    Avant 15 heures, la préfecture de police affirme avoir procédé à 105 interpellations et plus de 1500 contrôles préventifs à Paris.

    pompiers acte 53 Gilets jaunes Paris 16 novembre 2019

    Place d’Italie, des pompiers en difficulté pour éteindre les feux de barricades - images

    Envoyés lutter contre plusieurs départs de feu place d’Italie, en marge de l’acte 53 des Gilets jaunes, les pompiers parisiens ont eu du mal à faire leur travail en raison de la pression de certains individus. Selon les médias, ils ont fini par quitter la place.
    En savoir plus
  • 16:02

    Au moins deux personnes ont reçu des blessures au visage place d’Italie.

    L’un d’entre elles appartenait manifestement à la presse couvrant l’événement.

  • 16:02

    Un cortège pacifique à Montmartre

    Une manifestation déclarée, organisée par Sophie Tissier et le collectif des Policiers en colère, était programmée entre Montmartre et Bastille. Selon l’organisatrice, son défilé pacifique n’a pas été suffisamment «relayé dans les médias». Elle a aussi regretté que des «Gilets jaunes aillent au casse-pipe sur les Champs-Élysées».

  • 15:43

    Un millier de manifestants réunis à Nantes, constatent les journalistes sur place.

    La circulation des tramways nantais a été suspendue de 12h30 à 18h dans le centre-ville, indique Ouest-France. La manifestation a débuté cours des 50-Otages, suivi la ligne de tramway longeant la tour Bretagne pour rejoindre la préfecture où des tirs de projectiles, de la part des manifestants comme des forces de l’ordre, ont eu lieu, selon le quotidien.

  • 15:35

    À Toulouse, la fontaine de la place Wilson passe au jaune

  • 15:20

    Le Préfet de police de Paris évoque plus de 60 interpellations et promet une «réponse ferme»

    «Les individus place d'Italie vont être interpellés les uns après les autres. Les destructions sont limitées à trois ou quatre voitures, du matériel de chantier et du mobilier urbain. Un certain nombre de policiers sont blessés. Ceux qui veulent manifester peuvent le faire mais avec discipline. Nous serons là, cet après-midi, ce soir, cette nuit et demain s'il le faut. La situation est sous contrôle. La manifestation est fixée», a déclaré Didier Lallement, évoquant les débordements.

     

    M.Lallement a en outre fait état de 61 interpellations pour le moment.

    «Notre réponse sera très ferme», a-t-il promis. «Ces casseurs [...] ne partiront pas en toute impunité [...]. Nous ne laisserons pas passer ce genre de choses.»

  • 15:19

    L'Unsa fait part de sa colère

    La branche syndicale de l'Unsa police représentant les CRS a dénoncé le comportement des manifestants violents.

  • 14:50

    À Paris, 46 personnes avaient été interpellées à 13 heures

  • 13:46

    Intervention des forces de l'ordre pour protéger les pompiers. La manifestation prévue place d'Italie dès 14h00 annulée

    Venus pour éteindre le feu sur des trottinettes place d'Italie, les pompiers ont été visés par des projectiles et violemment repoussés.

    Les forces de l'ordre ont dû intervenir pour protéger les pompiers et leur permettre d'effectuer leur mission.

    La préfecture de police de Paris a demandé «l'annulation» d'une manifestation de Gilets jaunes prévue au départ de la place d'Italie, en raison «des exactions et des violences commises», a-t-elle annoncé à l'AFP.

  • 13:44

    Le centre commercial Italie Deux sur la place d'Italie dégradé

    Gilets jaunes place d'Italie, le 16 novembre

    Le centre commercial Italie II pris pour cible à Paris - vidéos

    Les portes du centre commercial Italie II sur la place d'Italie ont été saccagées par les manifestants qui ont en outre attaqué les policiers. Plusieurs incendies ont provoqué l'intervention des pompiers.
    En savoir plus
  • 13:03

    Une banque HSBC saccagée

    Près de l'avenue d'Italie, une agence bancaire de HSBC a été ciblée par des manifestants qui ont démonté des abribus et incendié des poubelles. Face aux débordements, la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour repousser les casseurs.

  • 13:02

    La tension monte d'un cran place d'Italie

    Suivez le déroulement d'une situation sous haute tension sur la place d'Italie, où les Gilets jaunes s'opposent aux forces de l'ordre.

  • 12:55

    La préfecture signale 41 interpellations vers midi

    Gilets jaunes place d'Italie, le 16 novembre

    La manifestation des Gilets jaunes dégénère

    Les Gilets jaunes manifestent ce samedi, un an après le début des mobilisations, sur la place d'Italie noyée sous les gaz lacrymogènes et autres nuages de fumée. Plusieurs personnes ont été blessées.
    En savoir plus
  • 12:49

    Témoignage d'un jeune homme dont la main a été arrachée lors d'une manifestation à Bordeaux

    Antoine, le jeune homme qui a vu sa main arrachée après avoir ramassé une grenade à Bordeaux en décembre 2018, a raconté à Sputnik pourquoi il était venu participer ce samedi à la manifestation de Paris.

  • 12:36

    Du monde Place d'Italie

    Les manifestants ne quittent pour le moment pas la place d'Italie. Parmi eux, plusieurs sont vêtus de vêtements sombres.
    Les manifestants brandissent des pancartes et crient des slogans:

  • 12:04

    Selon le bilan de la préfecture, 33 interpellations, 1.204 contrôles et 5 verbalisations sur périmètres interdits avaient déjà eu lieu à 11h30.

  • 11:47

    Un Gilet jaune blessé en direct sur CNews

    Place d’Italie, un manifestant s'est blessé devant les caméras de CNews lors d’une violente chute.

    Sur les séquences, l’homme tente de repousser une grenade lacrymogène lancée par les forces de l'ordre. La munition venait alors de tomber sur le pavé. En tentant un coup de pied, le manifestant tombe et son casque qui n'était pas attaché avec lui.

  • 11:29

    Le périphérique parisien visé

    Un groupe de manifestants a tenté une incursion sur le boulevard périphérique parisien à Porte d'Asnières.

    L'une des figures du mouvement, Éric Drouet, a appelé à fêter les «Gilets jaunes sur le périphérique» à partir de 10 heures.

  • 11:23

    24 interpellations à 11h00

    La préfecture de police de Paris annonce avoir déjà procédé à 1.300 contrôles et 24 interpellations à 11h.

    Pour assurer la sécurité des biens et des personnes, les forces de l'ordre procèdent à des contrôles. Plusieurs biens ont été saisis.

    Le journaliste indépendant Alexis Kraland s'en est pris à la préfecture qui considère les masques respiratoires, les gilets jaunes et les lunettes de protection pour les yeux comme des «armes par destination».

  • 11:18

    Incendie place d'Italie

    Les Gilets jaunes ont mis en place des barricades au moyen de palissades de chantier. Face à l'usage de gaz lacrymogènes, les manifestants ont mis le feu à l'une d'elles.

  • 11:14

    Une première marche des manifestants prend forme Porte de Champerret à Paris

    La police a eu recours à des gaz lacrymogènes pour déloger la foule.

En direct
En continu: Débordements, gaz, blessés: tensions à Paris en ce jour anniversaire des Gilets jaunes
+
Dossier:
Les Gilets jaunes après un an de mobilisation (80)
Tags:
gaz, tensions, villes, Paris, anniversaire, gilets jaunes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook