Ecoutez Radio Sputnik
    Présidente du RN Marine Le Pen

    Les finances du RN seraient menacées en raison de la masse salariale

    © AFP 2019 Yann Coatsaliou
    France
    URL courte
    10179
    S'abonner

    Confronté à un fort endettement, le Rassemblement national verserait toujours à ses cadres permanents des salaires pouvant avoisiner 9.000 euros par mois, rapporte Radio France.

    Le Rassemblement national (RN) traverse une période financière difficile. Fortement endetté, le parti s’est récemment vu privé d’une partie de sa subvention publique à cause de l’enquête sur les assistants parlementaires européens présumés fictifs. Or, comme le rapporte Radio France, c’est la masse salariale du parti qui pèse le plus lourd.

    Selon son enquête, en 2017, elle a atteint les 3,2 millions d’euros pour 50 salariés équivalents temps plein, ce qui s’explique en partie par le niveau de rémunération de cadres permanents du RN, dont les salaires peuvent avoisiner 9.000 euros par mois.

    Radio France rappelle que d’anciennes figures du parti ont critiqué le RN pour sa gestion des finances. Ainsi, l’ex-eurodéputé Bernard Monot affirme avoir alerté «pendant plusieurs années sur la situation très tendue des finances du Front [national, ndlr], sur l’endettement, sur les déficits […] qui peuvent mettre en péril son existence même».

    60.000 euros par an pour Marine Le Pen

    Quant à la présidente du RN Marine Le Pen, elle perçoit, outre ses indemnités d’élue, une somme de 60.000 euros par an de la part de son parti, raconte Radio France. «Madame Le Pen a évidemment un nombre de frais importants dans son métier et c’est tout à fait normal que le Rassemblement national y participe», explique le trésorier du RN Wallerand de Saint-Just.

    Selon lui, il s’agit d’une dépense «absolument indispensable». Radio France tient pour sa part à souligner que l’endettement du RN frôle actuellement les 30 millions d’euros et rappelle que sa présidente avait lancé en 2018 un appel aux dons pour éviter la «disparition» du Rassemblement national.

    Lire aussi:

    Seine-Saint-Denis: un homme muni d’un couteau crie en pleine rue «Allahu akbar» et meurt après s'être fait interpeller
    Des policiers «en embuscade» chargent des manifestants et renversent un paraplégique à Rennes - vidéo
    Retraites: Macron et Philippe ont-ils bafoué la Constitution en laissant Delevoye au gouvernement?
    Tags:
    Wallerand de Saint-Just, finances, dette, Marine Le Pen, salaire, Rassemblement national (RN)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik