France
URL courte
7211
S'abonner

Convoqué par la brigade financière mercredi 4 décembre, le maire de Pézenas a été placé en garde à vue et interrogé dans le cadre d’une enquête ouverte pour «prise illégale d’intérêt et favoritisme», à la suite d’une plainte déposée en 2018 par l’association «Vivre à Pézenas».

Le maire de Pézenas, Alain Vogel-Singer, a été placé en garde à vue par les policiers de la division économique et financière du service régional de police judiciaire (SRPJ) de Montpellier qui l’interrogent depuis dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte pour «prise illégale d’intérêt et favoritisme» par le parquet de Béziers, rapporte Midi libre. La mesure de contrainte a été prise mercredi 4 décembre dans l’Hérault.

Selon le quotidien, l’enquête fait suite à une plainte qui a été déposée en 2018 par l’association «Vivre à Pézenas» pour prise illégale d'intérêt car, selon les plaignants, «les intérêts communaux se confondent avec des intérêts personnels». Une source bien informée a indiqué au média que cette plainte porte sur «une opération immobilière ancienne impliquant la mairie et un membre de la famille du maire».

«Je peux confirmer qu'il y a bien une garde à vue dans ce dossier mais je ne donnerai pas d'autres éléments pour le moment», a confirmé au quotidien Raphaël Balland, le procureur de la République de Béziers.

Fin 2017, Alain Vogel-Singer avait déjà été condamné à trois mois de prison avec sursis et 6.000 euros d'amende pour prise illégale d'intérêt par le tribunal correctionnel de Béziers. L'élu a été poursuivi sur le fond, pour une affaire de prise illégale d'intérêt dans le cadre de l'aménagement de la zone des Moulières, où il voulait développer une activité de thermalisme.

Le 2 octobre dernier, le maire de Pézenas a été condamné par la cour d’appel de Montpellier à 6.000 euros d'amende dans le cadre de cette même enquête.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Cinq morts, dont un enfant, et des blessés en Allemagne où une voiture a foncé sur des piétons - images
Tags:
enquête, garde à vue, maire, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook