France
URL courte
291176
S'abonner

Des militants ukrainiens portant des drapeaux à l'effigie de Stepan Bandera et des pancartes antirusses ont annoncé avoir été visés par des tirs d’œufs à Paris où se déroule un sommet au format Normandie sur les moyens de régler la situation dans le sud-est de l’Ukraine.

Des jets d’œufs ont accueilli dimanche les manifestants rassemblés à Paris pour soutenir l’«opposition pro-ukrainienne» aux négociations Ukraine-Russie-France-Allemagne au format Normandie qui auront lieu le 9 décembre dans la capitale française, a annoncé le Mouvement des vétérans d’Ukraine sur Facebook.

La manifestation a réuni environ 150 personnes qui portaient des pancartes antirusses et des drapeaux à l'effigie de Stepan Bandera, une figure controversée du nationalisme ukrainien.

Sommet de Paris

Lors du sommet quadripartite programmé pour le 9 décembre, Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine, Angela Merkel et Emmanuel Macron discuteront des moyens de régler la situation dans le sud-est de l’Ukraine.

Quelques jours avant cette rencontre, l’opposition et les nationalistes ukrainiens ont appelé les gens à descendre dans la rue pour empêcher «une capitulation».

«Lignes rouges pour Zelensky»

Une action de protestation intitulée «Lignes rouges pour Ze» s’est déroulée le 7 décembre dans le centre de Kiev. Les manifestants ont réclamé que le Président Zelensky ne transige pas sur l’unité territoriale de l'Ukraine, continue d’œuvrer pour l’adhésion ukrainienne à l'UE et à l'Otan, ainsi que pour la remise de la Crimée à l’Ukraine.

L’opposition a en outre appelé à ne pas organiser d’élections dans le Donbass avant que les formations armées locales déposent les armes et que la frontière avec la Russie ne soit contrôlée par Kiev.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
manifestation, Ukraine, œuf, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook