France
URL courte
6933126
S'abonner

Éric Zemmour fait de nouveau l’objet de critiques. Cette fois, c’est encore Jean-Michel Aphatie qui s’en est pris au polémiste sur Canal Plus. Pour l’éditorialiste, Éric Zemmour est «un cochon de la pensée» avec qui il ne veut pas débattre.

Invité dans l’émission Clique, mercredi 11 décembre, Jean-Michel Aphatie n’a pas mâché ses mots à l’encontre du polémiste Éric Zemmour, le désignant comme «l’archétype de la violence».

Le chroniqueur a expliqué qu'il avait refusé de débattre avec lui et a précisé qu'il avait la même position à l’époque où Éric Zemmour officiait sur RTL:

«Je n’ai jamais débattu avec Éric Zemmour alors que la proposition m’en avait été faite. Le 3e ou le 4e éditorial qu’il a fait sur RTL quand il arrive, en 2010 ou 2011, c’est pour dire que la loi Veil a entraîné quatre millions et demi d’assassinats. Je n’ai pas envie de débattre avec cela. Il pense ce qu’il veut. C'est un cochon de la pensée, je n’ai pas envie de me rouler avec lui dans la fange».

​Pour Jean-Michel Aphatie, la «liberté d’expression, ce n’est pas raconter n’importe quoi». «Pourquoi est-ce qu’on voudrait, à tout prix, que la marque de la démocratie ce soit de débattre avec n’importe qui si quelqu’un comme lui me semble tellement en dehors de ce qu’est le champ acceptable du débat?», a-t-il ensuite lancé.

Aphatie veut interdire d'antenne Zemmour

Jean-Michel Aphatie avait déjà laissé éclater sa colère contre Éric Zemmour, en octobre dernier. Invité de C l'hebdo, sur France 5, l’éditorialiste avait dénoncé le fait que les médias «continuent à donner la parole» au polémiste, malgré ses condamnations pour provocation à la haine raciale.

«Dieudonné n'a plus droit à la parole dans la société française, il est obligé de se dissimuler pour louer des salles et donner des spectacles. C'est très bien, puisqu'il ne veut que répandre la haine. Eh bien, Éric Zemmour, c'est exactement la même chose. Sauf qu’Éric Zemmour, on ne l'interdit pas de parole», dénonçait-il.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos
«J’ai le sida, tu vas crever»: avant d’être filmé au sol, ce manifestant aurait craché sur le policier qui l’a frappé
Tags:
liberté d'expression, violences, Jean-Michel Aphatie, Eric Zemmour, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik