France
URL courte
121116
S'abonner

Une explosion s'est produite près de la mairie de quartier Nantes sud pendant la nuit du 16 au 17 décembre. D'origine inconnue, elle a fait sauter la porte d'entrée de l'établissement, rapporte Ouest France.

Vers 0h25, la porte d’entrée de la mairie Nantes sud, dans le quartier de Clos-Toreau, a été détruite par une explosion qui «a fait trembler les murs et les fenêtres des appartements», annonce Ouest-France.

Plusieurs internautes ont publié les conséquences de cette explosion dont l'origine reste pour le moment inconnue.

Aucune victime n’est à signaler. Le seul dégât notable est celui de la porte d'entrée. Elle «tient encore, aux trois quarts dégondée, en équilibre précaire vers l’intérieur du bâtiment, le verre de sécurité totalement émietté», rapporte le média.

Police nationale
© AFP 2020 DENIS CHARLET
Le procureur de la République de Nantes ainsi que des pompiers, des policiers et des véhicules d’intervention d’Enedis et GrDF sont rapidement arrivés sur les lieux.

L’enquête pourrait être confiée à la police judiciaire et visera à établir l’origine de l’explosion. Selon les informations du média, deux individus ont été vus en train de s’éloigner des lieux juste avant la détonation.

Ouest-France signale en outre que d’autres détonations ont retenti plus tôt dans la soirée de lundi, vers l’île Beaulieu, Rezé et Saint-Sébastien-sur-Loire, sans qu’aucun dégât ne soit constaté.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
police, explosion, mairie, Nantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook