France
URL courte
9397
S'abonner

Après qu’un téléspectateur attentif lui a signalé sur Twitter la faute qu’il avait commise en couvrant la réforme des retraites en France, Thomas Sotto, présentateur de France 2, n’a pas hésité, avant la fin de son JT de vendredi 27 décembre, à sortir en direct son smartphone et à rectifier son erreur.

Un reportage sur Beethoven diffusé à la fin de son journal télévisé, vendredi 27 décembre, a donné le temps à Thomas Sotto de consulter son compte Twitter et d’y voir le message d’un téléspectateur qui lui faisait observer une erreur concernant le coût de la grève de la réforme des retraites pour l’État français. Le présentateur avait affirmé que le point du Produit intérieur brut en France était de «deux milliards d'euros».

​Ainsi, une fois le sujet sur le célèbre compositeur terminé, M.Sotto a fait son mea culpa:

«Tout le monde n'a pas le talent de Beethoven. Je vais donc corriger une boulette tout de suite, que me signale @thierry27200 sur Twitter. Tout à l'heure, on parlait du PIB [Produit intérieur brut, Ndlr]. Et j'ai dit par erreur par lapsus que c'était 2 milliards [d'euros] le point de PIB. Et bien non, c'est 23 milliards : 1% du PIB, c'est 23 milliards, puisque le PIB français, c'est 2.300 milliards d'euros», a-t-il déclaré en direct son smartphone à la main.
​«Merci de votre vigilance», a ajouté le présentateur après avoir annoncé la météo et les émissions à venir.

Toujours via Twitter, le téléspectateur a également remercié M.Sotto de l’avoir mentionné au côté de Beethoven.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos
«J’ai le sida, tu vas crever»: avant d’être filmé au sol, ce manifestant aurait craché sur le policier qui l’a frappé
Tags:
Twitter, France 2, Thomas Sotto
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik