France
URL courte
31715
S'abonner

Impliqué dans l’affaire des «écoutes», l’ancien Président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption du 5 au 22 octobre, selon les informations le tribunal correctionnel de Paris, cité par l’AFP. C’est la première fois sous la Ve République qu’un ancien Président est jugé pour corruption.

Pour la première fois sous la Ve République, un ancien Président est soupçonné et jugé pour corruption. Selon le tribunal correctionnel de Paris auquel se réfère l’AFP, Nicolas Sarkozy sera jugé pour implication dans l'affaire dite des «écoutes» du 5 au 22 octobre.

Le procès se tiendra quatre après-midi par semaine du 5 au 22 octobre devant la 32e chambre correctionnelle, après une audience intermédiaire fixée au 17 juin prochain.

La cour de cassation, la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire français, avait rejeté en juin les derniers recours formés par l'ancien chef de l'État, son avocat et ami Thierry Herzog et l'ex-haut magistrat de la cour de cassation Gilbert Azibert, qui tentaient d'éviter un procès.

Affaire des «écoutes»

Nicolas Sarkozy, retraité politique depuis sa défaite à la primaire de la droite fin 2016, est soupçonné d'avoir tenté d'obtenir début 2014, via son avocat Thierry Herzog, des informations secrètes auprès de Gilbert Azibert dans une procédure concernant la saisie de ses agendas dans l'affaire Bettencourt, soldée pour lui par un non-lieu en 2013, en échange d'un coup de pouce pour un poste prestigieux à Monaco, rappelle l’agence.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Tags:
France, politique, Nicolas Sarkozy
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik