France
URL courte
5611143
S'abonner

Ayant débuté dans une ambiance bon enfant le 9 janvier, la mobilisation contre la réforme des retraites a été émaillée de heurts à Paris. Sur une vidéo devenue virale, un manifestant est touché par un tir de LBD à bout portant puis serait matraqué par les forces de l'ordre au sol.

Paris a vécu le 9 janvier la 4e journée interprofessionnelle de grève et le 36e jour de mobilisation contre la réforme des retraites. Plusieurs affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont néanmoins terni la manifestation. Des échauffourées ont ainsi éclaté à l'arrivée du cortège place Saint-Augustin et 27 personnes ont été interpellées.

Sur Internet, une vidéo de 37 secondes montrant des violences policières est devenue virale. On y voit des fonctionnaires lourdement équipés qui repoussent la foule et se servent de leurs matraques.

Le moment où un tir de LBD est effectué à bout portant est également filmé (à 0.12 sur la vidéo).

Après ce tir, plusieurs personnes se retrouvent au sol. La personne touchée serait avec elles. Les agents lui donneraient alors encore un coup de matraque.

La vidéo a totalisé près d’un million de vues et a été signalée par David Dufresne. De nombreux internautes vilipendent ce déchaînement de violence.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique». 

Selon la préfecture de police de Paris, 20 manifestants ont été blessés au cours de cette quatrième journée de mobilisation parisienne.

Un regain de violences à Paris

Jeudi 9 janvier, à Paris, la tension est montée d'un cran. Les forces de l’ordre ont dû répondre aux jets de projectiles des manifestants par des charges et des tirs de gaz lacrymogène.

Des protestataires ont également brisé plusieurs vitrines de commerces et des abris bus dans une rue menant à la place Saint-Augustin.

Jeudi soir, l'intersyndicale a annoncé trois nouvelles actions les 14, 15 et 16 janvier contre la réforme des retraites.

Lire aussi:

Dupond-Moretti garde des Sceaux, «une déclaration de guerre à la magistrature», selon un syndicat
Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Tags:
grève, manifestation, réforme des retraites, réforme, Paris, tir, LBD (lanceur de balles de défense)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook