France
URL courte
5419127
S'abonner

Dans Balance ton post ce jeudi 6 février, un violent clash a éclaté entre Cyril Hanouna et Jean Messiha. Le membre du RN a traité l’animateur de «raciste» après que ce dernier a demandé si l’homme politique ne servait pas d’«alibi» à son parti.

Jean Messiha, membre du bureau national du Rassemblement national (RN), était l’invité de Balance ton post ce jeudi 6 février afin de discuter du thème «La France est-elle raciste?». Sur le plateau, Cyril Hanouna lui a alors demandé s’il n'était pas un «alibi pour le Rassemblement national» en raison de ses origines, ce qui a profondément irrité l’invité.

«Mais vous vous rendez compte de ce que vous dites, c’est particulièrement raciste ce que vous dites! Ça veut dire quoi? Que je suis l’Arabe du Rassemblement national? Si vous pensez ça, c’est que vous êtes raciste», s’est emporté Jean Messiha.

​Marlène Schiappa s'emporte

Pendant le débat, Jean Messiha s’est également emporté contre Myriam, une invitée venue parler d’antisémitisme, en lui lançant: «Si vous êtes fiers de ce que vous êtes. Retournez dans votre pays d’origine».

Face aux propos de son interlocuteur, Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, qui était également invitée dans l’émission, est sortie de ses gonds: «C’est honteux, vous allez trop loin. Vous devez lui parler avec un peu de respect. Ce n’est pas une personnalité de la politique. C’est une femme, une citoyenne qui vient raconter son histoire».

Lire aussi:

Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
racisme, Marlène Schiappa, Rassemblement national (RN), Cyril Hanouna, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook