France
URL courte
6202
S'abonner

François Hollande s’est exprimé sur «l’amateurisme» des députés LREM en réponse aux propos d’Emmanuel Macron sur «les professionnels de la politique» du précédent quinquennat.

Invité sur le plateau de Quotidien sur TMC, François Hollande a commenté les propos d’Emmanuel Macron qui avait déclaré devant les députés de La République en marche:

 «Si les professionnels, ce sont ceux qu'on a virés il y a deux ans et demi, et que les amateurs c'est vous, alors soyez fiers d'être des amateurs».

Une sortie à laquelle a réagi l’ancien Président qui a d’abord répondu en faisant un parallèle avec le sport amateur:«On aime tous les amateurs qui font du sport pour le bonheur d’en faire, mais il y a des métiers où il vaut mieux être professionnel.» Avant de se lancer dans une comparaison plus caustique:

«Quand vous allez demander à un artisan de venir chez vous, il vaut mieux que ce soit un professionnel qu’un amateur. S’il vous dit: "Je suis un amateur mais j’en suis très fier", le risque est que votre chaudière ou votre tout-à-l’égout ne fonctionnent pas terrible.»

Élus locaux et technocrates

Une polémique entre «amateurs» et «professionnels» qui agite le monde politique depuis quelques mois. En attestent les déclarations de Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, qui avait déclaré en décembre dernier «au gouvernement,il n’y a pas que des technos blancs de quarante ans».

François Hollande a pour sa part préféré évoquer le rôle des mandats locaux dans l’apprentissage de la vie politique.

«La politique, c’est aussi les rencontres avec les français, c’est d’avoir été élu local, d’avoir compris ce que c’était qu’un territoire ― les quartiers populaires ce n’est pas la même chose que les espaces ruraux ― c’est faire preuve d’écoute, d’humanité, voilà ce que c’est qu’un professionnel» a-t-il déclaré sur le plateau de Yann Barthès.

François Hollande a également réagi aux propos de son ancienne compagne Ségolène Royal qui avait qualifié le régime actuel «d’autoritaire» sur BFM TV. L’ancien Président a estimé que le gouvernement pouvait «quelques fois être loin des français» et prenait des décisions «sans les avoir consultés ni écoutés».

Lire aussi:

L'OMS annonce une hausse record des cas de Covid-19 dans le monde en 24h
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
D’église à mosquée: ces lieux de culte européens qui ont changé de statut
Tags:
professionnalisme, amateur, Ségolène Royal, députés, Emmanuel Macron, François Hollande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook