France
URL courte
6253
S'abonner

Une opération de police dans un bar à chicha a permis de mettre la main sur un stock d’armes et de munitions, près de Montpellier, rapporte la presse locale.

Plusieurs gendarmes accompagnés d’agents de l’Urssaf et des Impôts se sont rendus mercredi 12 février au soir dans un bar à chicha de Saint-Jean-de-Védas, dans la banlieue de Montpellier. Dans cet établissement récent, ils ont découvert un stock de munitions et d’armes à feu, dont deux kalachnikovs.

Le parquet de Montpellier a demandé l’ouverture d’une enquête au Service départemental de police judiciaire (SRPJ). Les propriétaires de l’établissement ont été entendus. Les armes vont maintenant être analysées par un expert en balistique pour savoir si elles ont déjà servies, détaille la presse locale.

Des saisies de plus en plus fréquentes

Les saisies d’armes lourdes semblent se multiplier. Fin décembre, dans la cité de la Mosson, à Montpellier également plusieurs échanges de feu au fusil mitrailleur avaient également eu lieu. Et il y deux jours, à Avignon cette fois, deux autres kalachnikovs avaient été retrouvées à bord d’une voiture volée.

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Tags:
trafic d'armes, police, armes à feu, Montpellier, Kalachnikov (fusil d'assaut)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook