France
URL courte
Propagation du coronavirus en France (341)
11034186
S'abonner

Faisant le point sur l’épidémie de coronavirus qui «déferle sur la France», Édouard Philippe a annoncé ce 27 mars «une crise qui va durer» et a alerté sur le fait que «la situation va être difficile pendant les jours qui viennent».

Le Premier ministre a mis en garde ce vendredi 27 mars contre «la vague extrêmement élevée» de l'épidémie de coronavirus qui «déferle sur la France», prédisant que «la situation va être difficile pendant les jours qui viennent».

«Nous nous installons dans une crise qui va durer, dans une situation sanitaire qui ne va pas s'améliorer rapidement. Il va falloir tenir», a exhorté Édouard Philippe après une visioconférence avec l'ensemble du gouvernement à la Cellule interministérielle de crise installée au ministère de l'Intérieur.

L'épidémie se propage à travers le pays

Après avoir frappé la région Grand Est, une «vague extrêmement élevée» arrive en Île-de-France, dans les Hauts-de-France et d’autres régions, a souligné le Premier ministre.

Il a précisé que l’État était «complètement mobilisé» pour faire face à cette crise sanitaire et a remercié «très chaleureusement» tout le personnel médical pour sa contribution, ainsi que les forces du maintien de l’ordre public.

Il a également annoncé qu’un point de presse détaillé aurait lieu le 28 mars avec le ministre des Solidarités et de la Santé pour répondre aux questions relatives à la crise et à la stratégie du gouvernement.

Selon le bilan du 26 mars, la France a dénombré 29.155 cas de contamination et 1.696 décès liés au nouveau coronavirus.

Dossier:
Propagation du coronavirus en France (341)

Lire aussi:

Interpellé à 249 km/h sur l'autoroute, il explique être prêt à tout pour respecter le couvre-feu
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
«Pas que ça à faire»: un policier traîné sur plusieurs mètres par un automobiliste à Agen
Tags:
épidémie, Édouard Philippe, Covid-19, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook