France
URL courte
4120217
S'abonner

Des propriétaires ont fait partir d’une habitation les proches d’une infirmière de l'hôpital de Montpellier après que cette dernière les y a temporairement logés. La cause: des craintes des voisins vivant au-dessus d'être atteints du coronavirus.

Les proches d’une infirmière qui prend en charge les soins des personnes infectées par le coronavirus à l'hôpital Lapeyronie de Montpellier (Hérault) ont dû déménager lundi 30 mars, car les propriétaires du logement craignaient qu’ils ne soient contaminés par le Covid-19, rapporte la Gazette de Montpellier.

Après avoir confiné sa mère, sa fille, sa petite-fille et son compagnon dans sa maison de Montarnaud, l’infirmière a décidé de s’installer dans le petit appartement de sa fille. Ainsi, elle a réduit les contacts avec les membres de sa famille et pouvait arriver à l’hôpital plus rapidement pour travailler de nuit.

Selon le journal, l’infirmière a décidé d'informer les propriétaires de sa maison de ces changements temporaires. Cependant au bout de deux jours, ceux-ci se sont mis à se plaindre: «pour nous, ce sont des étrangers, on n'en veut pas chez nous».

Après ces premières contestations, ils sont allés jusqu’à couper l’eau chaude puis le chauffage, l'antenne de télévision et à faire du bruit le matin pour réveiller tout le monde, en plus de leur adresser des insultes.

La gendarmerie appelée pour faire l’état des lieux

Cependant pour quitter le logement, l’infirmière a dû recourir à la gendarmerie pour que les propriétaires fassent l’état des lieux de sortie. «Ils m’ont dit qu’ils feraient désinfecter la maison et que le montant de la facture serait retenu sur notre caution», s’indigne-t-elle auprès de la Gazette de Montpellier.

Depuis, la mère de l’infirmière est retournée en maison de retraite, sa fille dans son appartement et son compagnon chez ses parents. Quant à l’infirmière, elle a trouvé un logement gratuit trouvé sur AirBnb.

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Tags:
Hérault, Montpellier, France, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook