France
URL courte
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)
482448
S'abonner

Plus de neuf Français sur dix considèrent que le confinement s’étendra au-delà du 15 avril, tandis que de moins en moins de citoyens font confiance au gouvernement, indique un nouveau sondage Elabe publié par BFM TV. L’enquête a également constaté une légère baisse de moral par rapport à des sondages précédents.

Deux semaines après la mise en place du confinement total en France, presque la totalité des Français interrogés s’attendent à ce que cette mesure soit prolongée au-delà du 15 avril, selon un nouveau sondage Elabe-berger Levrault effectué pour BFM TV et rendu public le 1er avril.

Même si le nombre des personnes inquiètes par rapport à la situation épidémique reste stable (87%), en comparaison avec la semaine dernière, la proportion d’individus qui se disent «très inquiets» augmente de six points.

Quand le confinement prendra-t-il fin?

Alors que 93% des personnes interrogées estiment que le confinement pourrait s’étendre au-delà de la nouvelle date annoncée par l’exécutif, plus de huit Français sur dix (84%) affirment être capables suivre une prolongation du confinement. Un tiers des sondés (31%) supposent que le confinement prendra fin vers la fin du mois, un autre tiers (33%) estiment que les mesures seront prolongées jusqu’au 15 mai. 29% s’attendent à ce que ce régime se poursuive plus d’un mois et demi pour se termine après le 15 mai.

La popularité de l’exécutif

Par rapport à des enquêtes réalisées plus tôt, l’exécutif continue à perdre en crédibilité. Seuls 41% font confiance au Président et le gouvernement pour lutter contre l’épidémie, ce qui représente une chute de six points, par rapport au sondage des 23 et 24 mars.

L’évaluation du moral

Même si le moral des Français chute de 0,4 point depuis la semaine dernière, il reste plutôt positif, avec une note moyenne de 5,7 sur 10. Concernant leur état d’esprit, 64% des personnes interrogées font preuve d’un sentiment négatif, dont 30% touchées par l’inquiétude et 9% par l’ennui. La colère ne concerne que 8% d’entre eux, alors que seuls 7% souffrent de solitude.

Ce sondage a été effectué par Internet les 30 et 31 mars 2020 sur un échantillon de 1.004 personnes représentatives des couches de la population française.

Selon le bilan du 2 avril, plus de 59.000 cas d’infection ont été confirmés en France, et plus de 4.500 décès.

Dossier:
Face au coronavirus, la France passe en confinement (168)

Lire aussi:

Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Des chasseurs russes interceptent deux bombardiers américains au-dessus de la mer Noire
Tags:
gouvernement, sondage, épidémie, Covid-19, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook