France
URL courte
20822
S'abonner

Un homme de 49 ans a été retrouvé mort dans sa cellule après avoir été placé en garde à vue dans le Vaucluse pour une bagarre alcoolisée. L’autopsie a fait état de la mort naturelle de l’individu.

Après une bagarre qui a éclaté entre deux colocataires sous l’emprise de l’alcool, les deux hommes impliqués ont été placés en garde à vue, dans le Vaucluse. Quelques heures après, l’un d’eux a été retrouvé mort, relate France Bleu.

Légèrement blessés pendant l'altercation, alors que l’un d’eux a subi des coups de tesson de bouteille, les deux hommes ont été conduits à l’hôpital d’Avignon. Ils avaient plus de trois grammes d’alcool dans le sang, précise la radio de service public.

Vers minuit, des médecins ont estimé que leur état ne contredisait pas le placement en garde à vue à Sorgues. Le lendemain, l’un des protagonistes, âgé de 49 ans, a été retrouvé sans signes de vie par les gendarmes. Cependant, il était encore vivant pendant les rondes effectuées à cinq heures du matin, a précisé France Bleu.

Mort naturelle confirmée

Une autopsie a été réalisée et a confirmé que son décès ne provenait pas de la bagarre. Des spécialistes effectueront une dernière expertise pour prouver que la mort était liée à l’état physique dégradé de l’homme, a ajouté la radio.

Auparavant, une personne sans domicile fixe de 34 ans est décédée au commissariat de Béziers peu après son interpellation pour non-respect du confinement et du couvre-feu. L’homme était connu des services de police pour des faits de toxicomanie. Une enquête pour «homicide involontaire» a été ouverte.
 

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Un sondage donne la personnalité politique préférée des Français
Tags:
décès, hospitalisation, bagarre, garde à vue, Vaucluse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook