France
URL courte
Violences urbaines après l’accident entre un motard et la police à Villeneuve-la-Garenne (14)
574667
S'abonner

La blessure grave à la jambe d’un jeune à moto, fauché par la portière d’une voiture banalisée de la police, a déclenché des échauffourées dans les quartiers du 92. Interpellé en plein live par la police, le journaliste militant Taha Bouhafs dénonce la violence des fonctionnaires qui ont également menacé de «lancer une grenade».

En couvrant les tensions entre les habitants des cités du 92 et les forces de l'ordre qui ont à nouveau éclaté dans la nuit du 19 au 20 avril, notamment à Villeneuve-la-Garenne, le journaliste militant Taha Bouhafs a été interpellé d’une manière musclée par la police.

La scène, où on voit des policiers lui faire une clef de bras, a été filmée par le journaliste Rémy Buisine.

​Selon des vidéos publiées sur Twitter, Taha Bouhafs était en direct avec plus de 2.000 personnes quand les forces de l’ordre lui ont ordonné de partir. Le journaliste hurle «ils sont violents» alors qu’il se fait interpeller et que la diffusion est coupée.

​Témoignage après l’interpellation

Quelque minutes après, Taha Bouhafs a été relâché. Dans un témoignage livré sur Twitter, il raconte qu’une policière l’a menacé, lui et son collègue.

«Deux minutes avant, une policière nous a dit de reculer en nous disant: "si vous ne reculez pas je vous lance une grenade dessus" [...]. Ils ont décidé de m’interpeller. Ils m’ont plaqué contre le grillage assez violemment. Je leur ai dit que je suis journaliste, comme je l’avais dit plusieurs fois avant».

​Malgré son attestation pour exercice de la profession, il a reçu une amende pour non-respect du confinement.

L’origine des tensions

Le 18 avril au soir, dans la commune de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), un homme de 30 ans a été grièvement blessé à la jambe après avoir percuté la porte ouverte d'une voiture de police banalisée dans des circonstances encore troubles.

Du côté des autorités, on assure que les policiers ont ouvert la portière pour procéder au contrôle du jeune homme qui roulait à vive allure et sans casque et aurait manqué de renverser l'un d'eux avant de percuter leur voiture.

Victime d'une fracture de la jambe gauche, il a été opéré avec succès et entend porter plainte lundi contre les forces de l'ordre, ont indiqué à l'AFP sa famille et son avocat.

Après l'accident, des échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre et une cinquantaine de personnes, selon la préfecture de police de Paris.

Dossier:
Violences urbaines après l’accident entre un motard et la police à Villeneuve-la-Garenne (14)

Lire aussi:

Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
motard, journalistes, police, tensions, banlieue, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook