France
URL courte
101512
S'abonner

Les policiers de la BRI sont intervenus ce dimanche dans le quartier de la porte de Saint-Ouen (XVIIe arrondissement de Paris) pour déloger un forcené quadragénaire qui S'EST retranché dans son appartement et qui VEUT «parler à Macron», relate Le Parisien.

La police a bouclé le 17 mai le quartier de la porte de Saint-Ouen, dans le nord de Paris, où un forcené s’est retranché. Un périmètre de sécurité a été établi, la circulation a été fermée dans les rues adjacentes.

«Il veut parler à Macron», a indiqué au Parisien un témoin.

Une équipe de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) a été réquisitionnée pour négocier avec l’individu.

Vers 11h45, la police a reçu des appels alertant sur «un homme menaçant en crise nerveuse».

«ERDF a été requis pour couper le gaz, comme le veut la procédure, au cas où… », a déclaré au média une source proche du dossier. « àOn ne connaît pas encore l'état de l'homme ni ses motivations, à part qu'il veut parler au président de la République».
L’individu, qui serait âgé d'une quarantaine d'années, se trouve près de la fenêtre et émet des menaces.

«À ce stade, on ne sait pas s'il est armé. Et on ne connaît pas encore l'état de l'homme ni ses motivations», a déclaré un source policière.

La police a installé un matelas de sauvetage sous la fenêtre par précaution, détaille encore cette source.

Détails à suivre

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Tags:
Brigade de recherche et d'intervention (BRI) française, Emmanuel Macron, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook