France
URL courte
3813617
S'abonner

Bien que le délégué général de LREM Stanislas Guerini ait critiqué le départ de plusieurs députés, les défections se poursuivent. Sept nouveaux députés ont quitté le groupe à l'Assemblée nationale pour en rejoindre un nouveau.

Un nouveau groupe, nommé «Agir ensemble», vient d'être créé au sein de l’Assemblée nationale par sept députés qui ont quitté le groupe La République en marche (LREM).

En dépit de ce départ, le groupe se présente dans son communiqué comme un «pilier de la majorité».

Le nouveau groupe dont l'esprit se veut «constructif», comprend 17 élus en tout.

«Nous souhaitons soutenir l'action du Président de la République et être un pilier de la majorité», explique son président Olivier Becht à l'AFP. Son groupe compte au total dix députés Agir, jusqu'alors membres du groupe UDI-Agir présidé par le centriste Jean-Christophe Lagarde.

Le parti centriste Agir est présidé par le ministre de la Culture Franck Riester.

«La création du groupe Agir Ensemble vient incarner et donner une voix à une sensibilité politique libérale, humaniste, sociale et européenne qui doit pouvoir s'exprimer pleinement au sein de la majorité actuelle», explique le nouveau groupe dans un communiqué.

Critiques de Stanislas Guerini

Le 25 mai, le délégué général de La République en marche Stanislas Guerini a commenté le départ de plusieurs députés du groupe. Selon lui, ils ne sont pas partis au bon moment et pas pour les bonnes raisons, alors que le pays doit sortir de la crise liée au coronavirus.

Il assure que la priorité est de «tenir le pays debout» d’un point de vue social, environnemental et de défendre l’emploi plutôt que de se soucier de ce qu’il se passe à l’Assemblée nationale.

Plus de majorité absolue à l’Assemblée nationale

Comptant 314 députés en 2017, le mouvement présidentiel a récemment vu ses effectifs diminuer au-delà des 289 sièges à l’Assemblée, nécessaires pour former une majorité absolue. À l'heure actuelle, il reste 281 députés au sein du groupe LREM au Palais-Bourbon.

Lire aussi:

Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Le seuil des 52.000 nouveaux cas journaliers de Covid-19 dépassé en France
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Netflix enregistre 800% de désabonnements en plus depuis septembre à cause des «Mignonnes»
Tags:
départ, Assemblée nationale, Stanislas Guérini, La République en Marche! (LREM)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook