France
URL courte
3716
S'abonner

Deux individus ont été interpellés après avoir tiré des mortiers d'artifice sur le commissariat de Vaulx-en-Velin, près de Lyon, zone où une multiplication des rodéos sauvages a été observée ces derniers temps.

Alors qu'une hausse des rodéos urbains a été constatée dernièrement par la police française, le commissariat de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon (Rhône), a été la cible de tirs de mortiers d'artifice lors de l'un d'eux. Deux individus ont été interpellés une heure plus tard, indique Lyon Mag.

Les faits se sont produits dimanche 24 mai en plein rodéo sauvage. Parmi une dizaine de jeunes certains roulaient en scooter, d'autres en moto-cross, plusieurs cagoulés et sans casque. Lors d'une escale devant le commissariat, avenue Georges Limitrov, ils ont tirés plusieurs feux d'artifice sur le bâtiment, selon Lyon Mag.

Les forces de l'ordre ont tenté de disperser la foule avec deux grenades lacrymogènes, ajoute Actu17. Une enquête a été ouverte.

Deux jeunes roulant en scooter à plaque d'immatriculation dissimulée, ivres, sont tombés du véhicule devant la police et ont été interpellés. L'individu au guidon se présentera devant le tribunal en fin d'année pour la conduite en état d'ivresse.

Une ordonnance pénale a été prononcée à son encontre. Les deux agresseurs ont été relâchés en liberté.

Violences urbaines précédentes

Le commissariat de Vaulx-en-Velin avait déjà été pris pour cible fin avril. Là, des émeutiers ont incendié des barricades et des voitures et ont caillassé les agents de police, après quoi une quinzaine d'individus à moto a lancé des pierres dans le bâtiment de police.

Pour les calmer, les forces de l'ordre ont été obligées d'utiliser quelque 70 grenades lacrymogènes.

Lire aussi:

Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
La vidéo de la «destruction de chars» azerbaïdjanais partagée en ligne par la Défense arménienne
Concurrent de Tesla? Ce constructeur propose une voiture électrique à moins de 4.000 euros
Tags:
feu d'artifice, attaque, police, commissariat, rodéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook