France
URL courte
154269
S'abonner

Menotté, jeté au sol, frappé et cogné par des policiers contre le montant de la portière de la voiture... Une récente vidéo publiée sur le Net montre une interpellation violente à Neuilly-sur-Marne. Le parquet de Bobigny a saisi l’Inspection générale de la police nationale.

Dans la nuit du 26 au 27 mai, des séquences de l’interpellation musclée d'un homme à Neuilly-sur-Marne ont été publiées sur les réseaux sociaux.

Relayée notamment sur Twitter, une vidéo montre un homme vêtu d'un sweat blanc à capuche menotté qui reçoit des coups la part de policiers. Il est cogné contre le montant de la portière de la voiture de police avant d'être embarqué.

L'IGPN saisie

Après diffusion de la vidéo, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie le 28 mai par le parquet de Bobigny, a appris l'AFP auprès de l’institution.

Selon la source, un conducteur avait signalé «avoir été menacé» par un homme muni «d'une arme de poing» à bord d'une voiture où se trouvaient deux autres personnes.

«Les policiers locaux ont rapidement intercepté le véhicule et ses occupants», a poursuivi la source policière. Ils ont tous trois été placés en garde à vue.

Lors de l'interpellation, l'un d'eux a «tenté de se débarrasser d'un pistolet automatique» avec une «cartouche chambrée et une autre dans le chargeur», a ajouté cette source, sans préciser si c'est cet homme qui a été violenté par les policiers.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Tags:
interpellation, police, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook