France
URL courte
7124058
S'abonner

Invité à débattre face à Michel Onfray sur le plateau de CNews, Éric Zemmour, qui avait déjà déploré «l’invasion des étrangers» venant se faire soigner en France, a dénoncé une politique familiale et des aides sociales bénéficiant avant tout aux étrangers.

Éric Zemmour a pointé du doigt la mauvaise redistribution, selon lui, des aides sociales, sur le plateau de CNews, ce vendredi 29 mai. Face à son invité Michel Onfray, le polémiste a en particulier mis en cause le fonctionnement de la Caisse d'allocations familiales (CAF) qui profite, juge-t-il, avant tout aux étrangers, nés hors du territoire.

«La politique familiale ne doit pas être là pour de la redistribution et pour réduire les inégalités. Elle a un autre objet. Vous savez que 42% des versements de la CAF sont versés à des étrangers? Non pas à des Français d’origine étrangère, mais bien à des étrangers. Il y a un vrai sujet», a-t-il déclaré dans l’émission Face à l'info.

Redonner la préférence aux Français

Répondant à Michel Onfray, pour qui les allocations devraient être indexées sur les salaires, Éric Zemmour a répondu qu’il y a avait déjà «énormément de redistribution». 

Le chroniqueur a plus généralement estimé que la Sécurité sociale perdrait sa légitimité si elle était établie sur les salaires.

Éric Zemmour a cependant souligné que le cœur du sujet résidait dans l’octroi d’aides sociales aux personnes venues de l’étranger, en particulier concernant la CAF.

«La différence n’est pas entre les riches et les pauvres, mais entre les Français et les étrangers. Il faut redonner une préférence aux Français», a-t-il expliqué sur CNews.

Le 25 mai dernier, dans la même émission, Éric Zemmour avait déjà déploré «l’invasion des étrangers» venant se faire soigner en France, dénonçant le poids que ces derniers faisaient porter à l’hôpital public.

Lire aussi:

Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Ne pas consommer cet aliment engendrerait diverses maladies graves, dont le cancer
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Avions cloués au sol, navires à quai: malgré des crédits en hausse, l’armée française démunie
Tags:
immigration, Michel Onfray, aide sociale, Eric Zemmour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook