France
URL courte
367622
S'abonner

Lors d’une opération dans le nord du Mali, les forces armées françaises soutenues par leurs partenaires ont neutralisé l’émir d'Al-Qaïda* au Maghreb islamique, Abdelmalek Droukdal, et plusieurs autres terroristes, a annoncé ce vendredi 5 juin Florence Parly.

La ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé ce vendredi 5 juin sur son compte Twitter un «succès majeur» des forces françaises et de leurs partenaires au Sahel.

Il s’agit de la neutralisation de «l’émir Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdal et [de] plusieurs de ses proches collaborateurs» dans une opération dans le nord du Mali, le 3 juin. Comme le précise l'AFP, il était Algérien.

​La ministre précise qu'Abdelmalek Droukdal était un membre du comité directeur d’Al-Qaïda* et commandait l’ensemble des groupes qaïdistes d’Afrique du Nord et de la bande sahélienne, dont le JNIM, «l’un des principaux groupes terroristes actifs au Sahel».

Toujours d’après Mme Parly, la France et ses partenaires du G5 Sahel poursuivent leurs opérations contre Daech* au Grand Sahara, «l’autre grande menace terroriste dans la région». Elle a indiqué que les forces armées françaises avaient capturé Mohamed el-Mrabat, «vétéran du djihad au Sahel et cadre important de l’EIGS [l’État islamique* dans le Grand Sahara, ndlr]».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
«Blancheur de la nourriture française»: Sciences Po s’enfonce toujours plus loin dans la dérive racialiste
Tags:
Florence Parly, Al-Qaïda, Daech
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook