France
URL courte
2172
S'abonner

Persuadés d’avoir décroché le gros lot dans le holdup d’un fourgon à Marseille, des braqueurs sont repartis avec un maigre gain. Leur butin, espéré à 600.000 euros, s’est avéré n’être que de 6.000 seulement.

Au lieu de s’emparer des bijoux de véritable valeur, des braqueurs sont repartis avec les mains vides après le braquage d’un fourgon blindé à Marseille, relate La Provence.

Ils ont attaqué le camion le 5 juin, en fin de matinée, sur le parking du centre commercial de la Valentine, ont confirmé le parquet et la police judiciaire.

Un des trois hommes cagoulés et habillés en noir était muni d’une arme de type Kalachnikov. Ils ont pris pour cible un fourgon «qui livre des valeurs à différentes enseignes», a révélé au quotidien une source proche du dossier.

«Le butin ne semble finalement pas à la hauteur des moyens mis en œuvre»

Après s’être emparés de plusieurs cartons et d’un sac, les malfaiteurs ont incendié leur voiture et ont quitté les lieux du délit dans une autre.

Cependant, il s’est avéré que les braqueurs s’étaient trompés de cartons et n’avaient mis la main que sur un butin de 6.000 euros, plusieurs cartons volés étant vides. La valeur de la cargaison du camion s’élevait environ à 600.000 euros.

«C’est une action propre, professionnelle, mais clairement le butin ne semble finalement pas à la hauteur des moyens mis en œuvre», a fait savoir un enquêteur.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
braquage, Marseille, joaillerie, bijoux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook