France
URL courte
353473
S'abonner

Qualifiée d’«adepte de la déconstruction» lors d’un débat sur Morandini Live, la sénatrice de Paris Esther Benbassa a demandé à Julien Odoul de faire preuve de respect à son égard.

La sénatrice EELV Esther Benbassa a haussé le ton face à Julien Odoul (Rassemblement national) sur le plateau de Morandini Live après que ce dernier l’a qualifiée de «militante acharnée de l’anti-France».

Au cours du débat qui portait sur la question: «Est-on en train de faire le procès de la police et des forces de l’ordre?», les contrôles d’identité au faciès ont été évoqués. M.Odoul a alors affirmé que de tels contrôles n’existaient pas «sauf dans les têtes d'idéologues, comme Esther Benbassa, qui sont des adeptes de la déconstruction et de l’anti-France».

«Vous me respectez!»

Des propos qui ont suscité une réaction virulente de la sénatrice qui a demandé à son interlocuteur de «se taire»:

«D’abord, vous essayez de contrôler votre langage. Ce n’est pas parce que j’ai un accent que je suis étrangère. Monsieur, j’ai grandi dans une famille qui a cultivé l’amour de la France. J’ai appris le français à cinq ans et j’ai un itinéraire exemplaire pour une étrangère. Vous me respectez!», a lâché Mme Benbassa.

La sénatrice de Paris a également souligné qu’elle était venue dans l’Hexagone avec ses diplômes et n’a donc pas «coûté un centime à la France».

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
Rassemblement national (RN), Europe Ecologie les Verts (EELV), France, Jean-Marc Morandini, Julien Odoul, Esther Benbassa
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook