France
URL courte
4288
S'abonner

En plein centre de Paris, les façades des bars gays le Cox et Banana Café ont été taguées avec des croix gammées. La maire réélue de la capitale a condamné fermement ces «inscriptions abjectes».

Prévenu par un appel du Centre de veille opérationnelle, Boris Jamet-Fournier, élu du IVe arrondissement de Paris, a découvert des croix gammées taguées sur deux bars gays du centre de la ville.

«Découvrir ces tags par un beau matin d'été, après l'appel du Centre de veille opérationnelle, est un rappel que la lutte contre l'intolérance ne doit jamais cesser», a-t-il tweeté, condamnant les tags et apportant son soutien aux bars.

Les photos publiées par l’élu montrent la façade du Cox, un bar de la rue des Archives, couvert de symboles nazis et de symboles d’anarchie.

Dans le Ier arrondissement, le Banana Café, qui se décrit comme «gay-friendly», a été également tagué avec une croix gammée.

Ces tags ont été unanimement condamnés par différents responsables, dont Anne Hidalgo. Elle a exprimé également son souhait de voir les auteurs «vite identifiés et jugés».

Lire aussi:

Attention à une escroquerie avec le permis de conduire qui se répand 
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Financement libyen: après avoir violé son contrôle judiciaire, Mimi Marchand incarcérée
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
croix gammée, Paris, bar, gay pride
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook