France
URL courte
102230
S'abonner

À l’instar du reste de la région parisienne, le département du Val-de-Marne a été marqué par des faits de violence et des attaques au mortier sur des policiers lors des nuits du 13 au 14 et du 14 au 15 juillet. Ainsi, une quinzaine d’individus a attaqué au cocktail Molotov et avec des tirs de mortier d’artifice un véhicule de police à Orly.

Une patrouille de la Brigade territoriale de contact (BTC) de Choisy-le-Roi a été attaquée mardi 14 juillet par une quinzaine d’individus à Orly (Val-de-Marne), rapporte Actu17.

La scène s’est déroulée dans la soirée alors que le véhicule de police traversait la place Antoine de Saint-Exupéry. Comme le montre la séquence, un cocktail Molotov a été jeté en direction du véhicule de police, provoquant une large flamme. En continuant sa route, la patrouille a été visée par des tirs de mortier d'artifice.

​Selon une source policière, quatre prévenus ont été ensuite interpellés. Lors de cette attaque aucun policier n’a été blessé.

Des violences dans le même département

Lors des nuits du 13 au 14 et du 14 au 15 juillet, des incidents de ce genre se sont notamment produits à Vitry-sur-Seine et à Ivry-sur-Seine dans le même département. Le Syndicat indépendant des commissaires de police (SICP) a publié ce 15 juillet une vidéo des violences à Vitry-sur-Seine sur son compte Twitter.

​Le maire d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou, a dénoncé, de son côté, les dégradations survenues dans sa ville sur sa page Facebook.

Des tensions en région parisienne

La recrudescence des faits de violence et des attaques au mortier sur les policiers a été également observée dans la nuit du 13 au 14 juillet en région parisienne à Nanterre, Suresnes, Villeneuve-la-Garenne, Villetaneuse, Aubervilliers et Bobigny ainsi que dans les XIIe, XIVe, XVe, XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements de Paris, indique Le Figaro.

Selon le quotidien, plus de 50 individus ont été interpellés et au moins quatre policiers ont été blessés.
 

Lire aussi:

Plusieurs explosions entendues à Minsk
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Tags:
cocktail Molotov, Val-de-Marne, violences, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook