France
URL courte
Incendie à la cathédrale de Nantes (23)
315010
S'abonner

Comme la découverte de trois départs de feu à l’intérieur de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, touchée par les flammes ce 18 juillet, suggère une piste criminelle, l’ouverture d’une enquête pour «incendie volontaire» a été annoncée par le procureur de la République de Nantes.

Après qu’un incendie a ravagé une partie de l’intérieur de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes ce 18 juillet, le parquet de la ville a annoncé l’ouverture d’une enquête pour «incendie volontaire». 

La piste criminelle est actuellement privilégiée par les enquêteurs, trois départs de feu ayant été observés à l’intérieur de l’édifice: un au niveau du grand orgue, un à droite et un autre à gauche de la nef, a expliqué le procureur de la République de Nantes, cité par Presse Océan.

La police judiciaire est saisie, a fait savoir le quotidien.

«Il est totalement prématuré pour tirer des conclusions définitives», a précisé le procureur Pierre Sennès, cité par LCI.

Un expert du laboratoire parisien technique et scientifique de la police judiciaire se rendra à Nantes pour faire des constatations et tirer des conclusions, a-t-il expliqué.

Incendie «circonscrit»

Un violent incendie s’est déclaré dans la cathédrale de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, dans la matinée du 18 juillet. Alertés par les riverains dès 7h45, au moins 104 pompiers ont été mobilisés, le directeur départemental des pompiers, le général Laurent Ferlay.

Il a été «circonscrit» vers 10h00 et les soldats du feu sont passés au stade des reconnaissances pour détecter d’éventuels foyers résiduels. Les flammes semblent avoir détruit le grand orgue, a-t-il précisé.

En outre, «la plateforme sur laquelle il se situe est très instable et menace de s'effondrer», a souligné M.Ferlay.

Orgue parti en fumée

L'administrateur diocésain, le père François Renaud, en charge de la cathédrale en raison d'une vacance du siège épiscopal, a pu rentrer avec les pompiers à l'intérieur de la cathédrale et a indiqué à l'AFP que «le grand orgue avait complétement disparu». «C'est très impressionnant et c'est une perte inestimable», a-t-il ajouté, ému.

«La console de l'orgue de chœur a disparu en fumée et les stalles en bois attenantes. Derrière le grand orgue, il y a des vitraux d'origine qui ont tous volé en éclats. C'est une verrière complète du XVIe» qui a été détruite, a-t-il ajouté, précisant qu'il y avait beaucoup de suie à l'intérieur de l'édifice.

Dossier:
Incendie à la cathédrale de Nantes (23)

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
crimes, enquête, cathédrale, incendie, Nantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook