France
URL courte
21398
S'abonner

Un habitant de Besançon de 59 ans et son épouse de 60 ans ont reçu plus de dix jours d'ITT après avoir été violemment tabassés la semaine dernière pour s'être plaints du bruit généré par des pétards lancés en pleine nuit sous leurs fenêtres. L'auteur principal des coups est recherché.

Le 12 juillet, vers deux heures du matin, les pompiers et policiers de Besançon appelés d'urgence sur un parking de la cité de la Viotte ont découvert deux personnes gisant au sol, relate L'Est Républicain.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les victimes ont été violemment rouées de coups pour s'être plaintes du bruit généré par un groupe de jeunes qui s'amusaient en pleine nuit à tirer des pétards et de petites fusées au pied de l'immeuble.

Les individus n'ont pas apprécié les remarques des deux riverains indignés par le vacarme nocturne et l'un d'eux les a passés à tabac sans retenir ses coups.

Selon les premiers éléments médicaux, Monsieur a eu le nez et des côtes cassés et Madame souffre d'une fracture du bras ayant exigé une opération.

L'auteur des coups en fuite

Plus de dix jours d'incapacité totale de travail leur ont été délivrés à chacun.

L'enquête a été facilité par la présence d'une caméra de vidéosurveillance. Un membre du groupe de jeunes a été interpellé. L'auteur principal des coups a été identifié. Toujours en fuite vendredi soir, il est activement recherché par les enquêteurs de la sûreté départementale de Doubs.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
agression, feu d'artifice, Besançon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook