France
URL courte
5296
S'abonner

Une femme qui a appelé la police reprochant à son concubin de l’avoir battue a permis la découverte de 15 fusils d’assaut dans le 16e arrondissement de Paris.

En réaction à la plainte d’une jeune femme dénonçant des violences de la part de son compagnon, la police est intervenue ce lundi 20 juillet à leur domicile, boulevard Lannes dans le 16e arrondissement de Paris, rapporte Le Point.

Le concubin a été interpellé dans le hall de l’immeuble, après quoi les membres des forces de l’ordre sont entrés dans le logement. Sur place, ils ont découvert un véritable arsenal constitué d’armes de guerre - dont 15 fusils d’assaut -, de grenades et de plusieurs armes de poing, ainsi que de plusieurs milliers de cartouches, des chargeurs, des sacs et gilets tactiques, des brassards «police» et des écussons de l’armée.

L’homme condamné en 2015

Le parquet de Paris a alors saisi le 1er district de police judiciaire pour mener l’enquête sur ces armes. Le commissariat local est chargé d’approfondir les investigations sur les violences conjugales.

L’homme, un ancien militaire décrit comme particulièrement agressif, a été placé en garde à vue. Il s’est également avéré qu’il faisait l’objet d’une fiche de recherche pour abandon de famille. En 2015, il a été condamné à une peine de deux mois de prison à Colmar, sanction en cours et qu’il n’a jamais purgée, indique Le Point.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
police, armes, Paris, violences conjugales, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook