France
URL courte
5722
S'abonner

Plusieurs élus de Mantes-la-Jolie ont reçu un courrier contenant des menaces de mort et une balle. Ils avaient déjà été la cible de nombreuses critiques lors de la campagne pour les dernières élections municipales: la voiture du premier adjoint du maire avait même été incendiée.

Un courrier comprenant une lettre de menaces de mort et une balle a été reçu ces derniers jours à la mairie de Mantes-la-Jolie par le maire Les Républicains (LR) Raphaël Cognet et d’autres élus de la ville, dont le président du conseil départemental, rapporte Le Parisien.

«Menace de mort à l'encontre de mr bedier, mr cognet raphael mr sidi el haimer […]. Jvais tous vous éteindre soyez sur vos gardes [sic]», a écrit le signataire «L'homme de l'ombre BRB» dans son message dont Le Parisien a obtenu une copie.

En plus de ces élus, des habitants du quartier du Val-Fourré, soupçonnés d'être proches des personnalités visées, ont été également cités.

Déjà ciblés par de nombreuses critiques

«Je reçois régulièrement des lettres anonymes, mais compte tenu du contenu de celle-ci, j'ai décidé de porter plainte», a indiqué au quotidien Raphaël Cognet.

Ainsi, lors de la campagne pour les dernières élections municipales, ces élus de Mantes-la-Jolie avaient déjà été ciblés par de nombreuses critiques. En outre, la voiture du premier adjoint du maire avait même été incendiée près de son domicile.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Tags:
mairie, menace, lettre, Mantes-la-Jolie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook