France
URL courte
113012
S'abonner

Le syndicat Unité SGP Police dans les Alpes-Maritimes a lancé un appel au Premier ministre, à l’occasion de son déplacement à Nice. Le syndicat souligne les difficultés rencontrées par les policiers pour assurer leur mission et réclame un renforcement des effectifs.

Alors que Jean Castex s’est rendu à Nice ce 25 juillet, le syndicat Unité SGP Police a lancé un appel à l’aide au Premier ministre.

Aux micros de franceinfo, le secrétaire départemental Laurent Martin de Frémont a ainsi rappelé qu’il devenait «très difficile pour les fonctionnaires de police» d’exercer leur métier, assurant qu’il allait interpeller Jean Castex sur la question.

En référence aux débats sur les violences policières, le syndicaliste a également précisé que la mission première des forces de l’ordre était de «sauver des vies», et non de tuer.

«Vous croyez qu’on est rentrés dans cette administration pour tuer? On est là pour sauver des vies. Aujourd'hui, les maux de la société, on les prend, on a le dos large et ça devient très compliqué. C'est pour ça qu'on va dire à monsieur Castex tout à l'heure:"on a besoin de vous, monsieur"», a déclaré Laurent Martin de Frémont sur franceinfo.

Besoin d’effectifs

Le syndicaliste a également souligné qu’un renforcement des effectifs était nécessaire sur le département des Alpes-Maritimes, notamment pour assurer la sécurité dans certains quartiers, comme celui des Moulins où Jean Castex s’est déplacé. «Au bas mot, 100 collègues doivent arriver sur le département», a ainsi réclamé Laurent Martin de Frémont.

Le syndicat Unité SGP Police demande aussi un classement de Nice en «secteur difficile».

«Quand vous ne pouvez pas quadriller le secteur parce que vous manquez d'effectifs, il y a forcément une présence policière amoindrie [...]. Donc, aujourd'hui, pour assurer une présence policière de chaque instant du côté des Moulins, il faut tout simplement faire tourner plus de patrouilles», a expliqué Laurent Martin de Frémont à franceinfo.

La ville de Nice a été le théâtre de plusieurs actes de violences ces dernières semaines. 

Une fusillade s’est en particulier déroulée dans un supermarché des Moulins le 22 juillet. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’était rendu sur place, déclarant vouloir «faire plier ceux qui veulent faire plier la République».

Le jour même de la visite de Jean Castex, un jeune homme a également été retrouvé mort, ensanglanté, à l'Ariane.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Tags:
police, Unité-SGP police, Gérald Darmanin, Jean Castex, Nice
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook