France
URL courte
132557
S'abonner

Un septuagénaire a été verbalisé pour une infraction peu connue après avoir provoqué un accident de la route le 25 juillet sur la D 1084 à Saint-Maurice-de-Beynost (Ain). Selon les gendarmes auxquels se réfère Le Progrès, il conduisait avec des claquettes aux pieds.

La voiture d’un homme de 76 ans a coupé la route à une moto qui arrivait en face sur la D 1084 à Saint-Maurice-de-Beynost (Ain). Outre le refus de priorité et les blessures involontaires, les gendarmes ont relevé qu’il conduisait avec des claquettes aux pieds.

Âgé de 28 ans, le pilote de la moto a été gravement blessé et transporté dans un hôpital lyonnais.

«En quinze ans de police route, je n’en ai jamais vu», a dit au Progrès le capitaine Sébastien Rouby, commandant en second de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de l’Ain.

«On ne peut pas conduire pieds nus, en claquettes ou en tongs. C’est pourtant quelque chose qu’on apprend en passant son permis de conduire. Il faut avoir des chaussures fermées ou attachées, sinon le risque est que le pied glisse ou n’accroche pas suffisamment sur les pédales.»

Infraction définie par le Code de la route

Même si l’infraction est rare, elle existe bien. Selon l’article 412-6 du Code de la route, «tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d‘exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres.»

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
moto, automobile, accident de la route, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook