France
URL courte
Par
1679100
S'abonner

Une trentaine d’activistes du collectif Vegan Impact se sont fait virtuellement «égorger» sur une place parisienne pour dénoncer la mise à mort des animaux, à l’occasion de la fête de l’Aïd el-Kébir. Témoignage de la présidente de l’association sur le but de ce happening.

L’image est apocalyptique: couverts de sang et gorge tranchée (symboliquement!), une trentaine de personnes reste immobile sous un soleil de plomb. Les activistes du Vegan Impact payent de leur personne pour «dénoncer l’égorgement des animaux» en appelant à «changer notre modèle de société».  

«Chaque année, lors de la fête de l’Aïd el-Kébir, des milliers de moutons sont égorgés. Ça choque nombre de personnes. Or, chaque jour, trois millions d’animaux sont saignés dans les abattoirs de France», dénonce Alexandra Blanc.

Lire aussi:

Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
«Une catastrophe»: Michel Cymes sur la suspension des activités physiques des enfants pendant la pandémie
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Tags:
défenseurs des animaux, animaux, végétalisme, végétalien, végans
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook