France
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)
81617
S'abonner

Des urgentistes français vont rejoindre Beyrouth pour renforcer les hôpitaux suite aux explosions meurtrières qui y sont survenues. «La France est déjà engagée», a assuré Emmanuel Macron.

La France va envoyer un détachement de la sécurité civile et «plusieurs tonnes de matériel sanitaire» à Beyrouth, capitale dévastée par deux énormes explosions qui ont fait au moins 73 morts, a annoncé le Président Emmanuel Macron sur Twitter.

«Des urgentistes vont également rejoindre Beyrouth au plus vite pour renforcer les hôpitaux. La France est déjà engagée», a ajouté le chef de l’État.

Acheminement de «secours et moyens français» à Beyrouth

Emmanuel Macron avait déjà assuré mardi soir son homologue libanais Michel Aoun du soutien de la France et annoncé l’acheminement de «secours et moyens français» à Beyrouth, indique l'AFP.

Au cours de l’entretien, le Président a exprimé «son soutien et celui de la France au peuple libanais», a déclaré l’Elysée mardi soir. «Des secours et des moyens français sont en cours d’acheminement», a ajouté la même source sans autres précisions.

Plus tôt dans la soirée, M. Macron avait exprimé sa «solidarité fraternelle avec les Libanais après l’explosion qui a fait tant de victimes et de dégâts ce soir à Beyrouth. La France se tient aux côtés du Liban. Toujours», dans un message rédigé en français et en arabe sur Twitter.

Corps gisant au sol, immeubles dévastés, carcasses de voitures: deux énormes explosions dans le port de Beyrouth ont fait mardi au moins 73 morts et 3.700 blessés, et provoqué des scènes de dévastation et de panique dans la capitale libanaise, déclarée ville «sinistrée».

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)

Lire aussi:

Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
«Rayons produits bretons»: Ferrand ironise sur les rayons de produits communautaires qui choquent Darmanin
Tags:
aide, Beyrouth, Liban, Emmanuel Macron, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook