France
URL courte
151266
S'abonner

Dans la nuit du 8 au 9 août, deux hommes s’en sont pris à un groupe en bord de Loire à Tours pour un «mauvais regard» et l’un d’eux a mis une lame sous la gorge d’un homme qui n’était autre qu’un gendarme en civil.

Un groupe de quatre personnes, deux hommes et deux femmes, qui se reposaient en bord de Loire à Tours, ont été pris à partie par deux hommes pour un «mauvais regard», relate Valeurs actuelles.

La scène s’est déroulée dans la nuit du 8 au 9 août. Après avoir volé un téléphone, les malfaiteurs ont croisé ce groupe de quatre personnes et les ont interpellées pour un «mauvais regard». Un homme du groupe a essayé de calmer la situation et s’est interposé.

Brusquement, un troisième agresseur a sorti une lame et l’a placée sous sa gorge.

«Toi, tu bouges pas ou je te tranche!», a-t-il dit selon une information de La Nouvelle République.

Interpellation des malfaiteurs

L’homme qui avait lancé l’appel au calme a réussi à projeter son agresseur au sol. Selon Valeurs actuelles, la lame était émoussée et n’a occasionné qu’une éraflure.

Les agresseurs ont par la suite pris la fuite, mais les policiers ont réussi à interpeller deux des trois fuyards. L’un a fait l’objet d’un rappel à la loi, l’autre a été jugé lundi 10 août en comparution immédiate. Il s’agit d’un clandestin de 20 ans, père d’une enfant de huit mois,se trouvant sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, selon La Nouvelle République. L’homme était déjà connu des services de police.

Lire aussi:

En continu: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo, des blessés
Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - vidéo
Crise du Covid: «leur stratégie de déni ne fait que renforcer la défiance des Français à l’égard des politiques»
Tags:
immigration clandestine, statut d'immigrant, immigration, Tours, attaque au couteau, arme blanche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook