France
URL courte
2915
S'abonner

Une découverte macabre a été faite par des policiers dans l’appartement d’une jeune femme à Carpentras. Son canapé-lit cachait un corps en décomposition depuis plusieurs mois.

Alertée par des voisins en raison d’odeurs répugnantes, la police de Carpentras (Vaucluse) a fait une découverte macabre dans l’appartement d’une jeune femme, raconte Franceinfo.

Il s’agit du corps d’un homme, en état de décomposition depuis plusieurs mois, retrouvé dans le canapé-lit.

La piste d’un «homicide volontaire»

Selon Le Dauphiné libéré, une femme de 24 ans et un homme de 23 ans ont été placés en garde à vue le 12 août pour «recel de cadavre».

La femme, qui loue l’appartement où se trouvait le cadavre, souffrirait de troubles psychologiques, selon le quotidien.

Ils ont été interrogés par les enquêteurs.

Une autopsie a été réalisée sur le corps pour identifier la victime et les causes du décès.

Le procureur de la République Pierre Gagnoud a annoncé pour sa part que l’affaire avait été requalifiée en «homicide volontaire».

«Si nous sommes désormais certains qu’il s’agit d’une affaire criminelle, le mobile du meurtre n’est pas encore déterminé», a déclaré le procureur.

La police judiciaire d’Avignon et les policiers de Carpentras poursuivent leur enquête.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Tags:
Vaucluse, décomposition, corps humain
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook