France
URL courte
3821210
S'abonner

Un employé d’un supermarché des Alpes-Maritimes a écopé d’un rappel à la loi après avoir insulté les gendarmes qui lui demandaient de porter correctement son masque. Sa réaction lui a également valu une interpellation musclée.

Ce mercredi 19 août, un salarié du Carrefour Contact de Breil-sur-Roya, dans les Alpes-Maritimes, a été interpellé par deux gendarmes alors qu’il travaillait en rayon, rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

À l’origine de l’incident, un masque porté en dessous du nez: les militaires ont pressé l'homme, qui rangeait des bouteilles, de le mettre correctement. Agacé d’être dérangé en pleine tâche, le travailleur a répondu par des insultes.

Il refuse d’être menotté

Les images de la vidéosurveillance diffusées sur YouTube montrent les gendarmes réaliser une interpellation musclée du salarié, qui refuse d’être menotté. Un témoin, interrogé dans la vidéo, affirme avoir entendu l’homme expliquer «qu’il n’était pas un criminel et qu’il voulait bien les suivre mais sans les menottes devant les clients».

L'employé, qui a reconnu les faits selon le Service communication de la gendarmerie (SIRPA), est finalement ressorti libre avec un rappel à la loi. Pour la responsable du supermarché citée par France 3, l’intéressé a «tout reconnu pour être relâché» et «ne veut plus entendre parler de cette histoire».

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Des F-35 au lieu des Rafale pour la Suisse: Paris dément avoir annulé la visite du Président helvète
Tags:
France, masques, interpellation, gendarmerie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook