France
URL courte
19747
S'abonner

Évoquant de nouveau la présidentielle de 2022 pour France Inter-Le Monde-France Info, le dirigeant de La France insoumise a fait part de sa «vocation» d'être intronisé «candidat commun» de la gauche.

«Je me sens une vocation de candidat commun» pour la gauche en 2022, a lancé le 30 août le patron de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, cité par l’AFP.

Candidat commun, «je l'ai été pour les communistes, et pour des milliers de socialistes qui ont voté pour moi à l'élection présidentielle» en 2017, a appuyé celui qui s'est déjà présenté deux fois, lors de l'émission «Questions politiques» de France Inter-Le Monde-France Info.

Socialistes «bienvenus»

Le chef des Insoumis était interrogé sur des propos de l'ex-Président François Hollande, qui a estimé samedi que le PS ne doit «se rallier» pour 2022 ni à une candidature écologiste, ni à Jean-Luc Mélenchon.

Les socialistes eux «sont les bienvenus» en soutien à LFI, a rétorqué dimanche 30 août le patron du mouvement.

M.Mélenchon a annoncé auparavant qu'il prendrait la décision de se présenter ou non à l'élection présidentielle de 2022 «en octobre».

Un faux suspense planait pendant plusieurs semaines sur l'imminence d'une candidature. Le dirigeant LFI a expliqué trouver indécent de «désigner un candidat à l'élection présidentielle pendant que des gens meurent de peur» avec les crises sanitaire, économique et sociale dues au coronavirus, indique l’AFP.

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un commerçant de Nîmes interdit l’entrée de son magasin aux femmes voilées
Tags:
candidats, Présidentielle française 2022, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook