France
URL courte
19847
S'abonner

Évoquant de nouveau la présidentielle de 2022 pour France Inter-Le Monde-France Info, le dirigeant de La France insoumise a fait part de sa «vocation» d'être intronisé «candidat commun» de la gauche.

«Je me sens une vocation de candidat commun» pour la gauche en 2022, a lancé le 30 août le patron de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, cité par l’AFP.

Candidat commun, «je l'ai été pour les communistes, et pour des milliers de socialistes qui ont voté pour moi à l'élection présidentielle» en 2017, a appuyé celui qui s'est déjà présenté deux fois, lors de l'émission «Questions politiques» de France Inter-Le Monde-France Info.

Socialistes «bienvenus»

Le chef des Insoumis était interrogé sur des propos de l'ex-Président François Hollande, qui a estimé samedi que le PS ne doit «se rallier» pour 2022 ni à une candidature écologiste, ni à Jean-Luc Mélenchon.

Les socialistes eux «sont les bienvenus» en soutien à LFI, a rétorqué dimanche 30 août le patron du mouvement.

M.Mélenchon a annoncé auparavant qu'il prendrait la décision de se présenter ou non à l'élection présidentielle de 2022 «en octobre».

Un faux suspense planait pendant plusieurs semaines sur l'imminence d'une candidature. Le dirigeant LFI a expliqué trouver indécent de «désigner un candidat à l'élection présidentielle pendant que des gens meurent de peur» avec les crises sanitaire, économique et sociale dues au coronavirus, indique l’AFP.

Lire aussi:

Benjamin Griveaux annonce avoir démissionné de l’Assemblée nationale
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Le paradoxe Erdogan: le «sauveur» de la Palestine qui a besoin d’Israël
Sortie de l'état d'urgence et pass sanitaire: l'Assemblée adopte finalement le texte
Tags:
candidats, Présidentielle française 2022, Jean-Luc Mélenchon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook