France
URL courte
Par
7617
S'abonner

À l’occasion de la manifestation solidaire Octobre rose, la mairie de Saint-Pierre-de-Varengeville a décidé d’honorer les femmes atteintes du cancer d’une manière insolite, suscitant une polémique sexiste. Elle a installé un lave-linge rose avec des fleurs dans le tambour et le réservoir à lessive.

Installé à un carrefour, un lave-linge peint en rose avec des fleurs bourrées dans le tambour et le réservoir à lessive a créé une polémique sexiste à Saint-Pierre-de-Varengeville, près de Rouen (Seine-Maritime). La cause: la mairie a décidé de rendre hommage aux femmes luttant contre le cancer du sein à l'occasion d'Octobre rose, rapporte le site 76actu.

​L’idée ne semble pas être appréciée par les internautes. Contactée par le site, la mairie assure n’y voir «vraiment aucun message subliminal», avouant néanmoins que cela «soulève des interrogations» jusque «parmi les élus».

«Surpris de la tournure que cela prend»

«Nous laissons une grande liberté aux employés du service espaces verts… Le directeur adore les choses décalées, un peu farfelues. Il y avait, dans l’atelier, une vieille machine à laver, dont il a décidé de se servir», se défend auprès du site la municipalité.

La mairie indique que le directeur «est aujourd’hui un peu désolé et surpris de la tournure que cela prend», ajoutant que la municipalité envisage de retirer le lave-linge.

Lire aussi:

Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Trois roquettes tirées depuis le Liban en direction d'Israël
L'armée d’Israël lance une opération dans la bande de Gaza
Mère immolée à Mérignac: le garde des Sceaux hué au Sénat
Tags:
Rouen, cancer, Seine-Maritime, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook