France
URL courte
Par
311680
S'abonner

Le Premier ministre n'a pas exclu ce 12 octobre d'ordonner des reconfinements localisés en France pour endiguer la deuxième vague épidémique due au nouveau coronavirus alors que, selon lui, la crise sanitaire durera plusieurs mois encore.

Jean Castex a assuré ce lundi sur franceinfo que l'hypothèse de reconfinements locaux pouvait être admise:

«Le reconfinement général doit être par tous moyens évité», a-t-il dit. En revanche, interrogé sur de possibles reconfinements locaux, le chef du gouvernement a répondu: «Rien ne doit être exclu quand on voit la situation dans nos hôpitaux».

Quant à une limitation des rassemblements dans les espaces privés, Jean Castex a souligné que ce n'était «juridiquement pas possible» mais a appelé les Français à la prudence et au bon sens.

«Si chacun y met un peu du sien, on peut changer le cours des choses», a-t-il poursuivi.

Nouvelle version de l'application de traçage StopCovid

Une nouvelle version de StopCovid, l'application française de traçage des malades du coronavirus, sera lancée le 22 octobre, après l'échec relatif de sa première mouture, a annoncé lundi le Premier ministre.

​«Le scénario catastrophe d’un confinement local» évoqué

La semaine dernière, Le Canard enchaîné avait déjà annoncé que l’option d’un reconfinement régional ou encore d’un couvre-feu «n’est plus envisagé comme une virtualité», les autorités françaises s’y préparaient.

«À l’Élysée, à Matignon, et plus encore au ministère de la Santé, on ne masque pas, en privé, la crainte de mal maîtriser la deuxième vague de Covid, après l’échec de a stratégie de dépistage à grande échelle», écrit l’hebdomadaire, ajoutant que «le scénario catastrophe d’un confinement local n’est plus envisagé comme une virtualité».

Le média se référait à une note confidentielle transmise à l’Élysée qui expose les différentes éventualités, notamment un confinement et un couvre-feu.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Tags:
Covid-19, confinement, Jean Castex, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook