France
URL courte
Par
9134
S'abonner

Après que les producteurs d'alcool agricole se sont alarmés de la prévision d’une hausse de la taxe en 2021 sur l'essence SP95-E10, la plus vendue en France, le gouvernement renonce au projet, se disant prêt à accueillir les propositions parlementaires visant à «maintenir le niveau actuel de fiscalité de l’E10 et de l’E5».

Le tarif réduit de l'essence SP95-E10, qui contient 10% d'éthanol, sera maintenu en 2021, annonce le gouvernement dans un communiqué.

Dans un tweet publié ce mardi 13 octobre, Olivier Dussopt, ministre délégué aux Comptes publics, assure que «conformément à notre choix de ne pas augmenter les impôts, il n’y aura pas de changement de fiscalité sur l’essence SP95-E10 et E5».

​Le ministre ajoute que le «gouvernement accueillera favorablement les propositions parlementaires».

Une hausse contraire aux engagements du gouvernement

Le projet de loi de finances pour 2021-2022, dont l'examen a débuté le 12 octobre à l'Assemblée nationale, prévoit d’augmenter les taxes sur l’essence SP95-E10 malgré les engagements du gouvernement à ne pas augmenter les impôts des Français. La taxe intérieure de consommation des produits énergétiques devait être augmentée d'un centime d'euro par litre sur les deux prochaines années, notamment de 0,5 centime en 2021, puis encore de 0,5 centime en 2022.

Comme l’indique Sylvain Demoures, secrétaire général du SNPAA (Syndicat national des producteurs d'alcool agricole) et membre de la Collective du bioéthanol, cité par le Parisien, cette hausse serait «loin d'être négligeable», car l'éthanol ajouté à l'essence compose jusqu'à 7,5% du SP95 et du SP98, et jusqu'à 10% du SP95-E10. Il entre aussi dans la composition à 85% du superéthanol-E85.

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
Tags:
budget, impôt, taxes, essence, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook