France
URL courte
Par
505224
S'abonner

S’exprimant au surlendemain de l’attentat dans les Yvelines, Jean-Luc Mélenchon a évoqué le «problème avec la communauté tchétchène en France» qui pourrait être résolu par leur expulsion.

Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc-Mélenchon, a appelé à «expulser» les Tchétchènes qui agissent sur le terrain de «l'islamisme politique», à la suite de la révélation de l’identité de l’auteur de l’attentat de Conflans.

«Moi, je pense qu'il y a un problème avec la communauté tchétchène en France», a-t-il estimé sur LCI, en rappelant qu'avant cet assassinat, perpétré par un jeune Russe tchétchène, des Tchétchènes venus de France et de Belgique avaient mené des expéditions punitives à Dijon en juin.

Les ressortissants tchétchènes sont arrivés en France car les autorités les accueillaient «à bras ouverts», a-t-il rappelé.

Mais désormais, «il faut reprendre un par un tous les dossiers des Tchétchènes présents en France et tous ceux qui ont une activité sur les réseaux sociaux, comme c'était le cas de l'assassin ou d'autres, qui ont des activités de l'islamisme politique [...], doivent être capturés et expulsés», a fustigé M.Mélenchon, en faisant valoir que «la loi le permet».

«Partisans d'une guerre civile»

Réagissant dans un premier temps depuis la place de la République, le leader des Insoumis s’est indigné du fait qu’«on a affaire à des fous et à des assassins».

Interrogé par la suite par les journalistes, dont ceux de BFM TV, il a souligné la nécessité d’«interroger ce qu'il se passe avec les Tchétchènes en France», déplorant qu'on «ait accueilli des Tchétchènes qui étaient partisans d'une guerre civile, sur fond de religion».

«Il y a sans doute de très bonnes personnes dans cette communauté, mais c'est notre devoir national que de s'en assurer», a-t-il tout de même reconnu sur LCI.

Le 16 octobre, le professeur Samuel Paty a été décapité à proximité de son collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine pour avoir montré des caricatures de Mahomet lors de ses cours sur la laïcité et la liberté d’expression. Le terroriste, d’origine tchétchène, a été abattu par la police.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
Conflans-Sainte-Honorine, Jean-Luc Mélenchon, décapitation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook