France
URL courte
Par
6621
S'abonner

La terre a une nouvelle fois tremblé dans la métropole strasbourgeoise en raison d’une secousse de magnitude 2,4 provoquée par une activité humaine, rapportent les scientifiques.

Un nouveau tremblement de terre de magnitude 2,4 s’est produit ce mercredi 11 novembre à Vendenheim, près de Strasbourg, selon les données du Réseau national de surveillance sismique (Rénass).

Survenu à proximité d’un site où sont menés des tests en vue de la construction d’une centrale géothermique, ce séisme est répertorié comme «induit», c’est-à-dire provoqué par une activité humaine.

Dixième épisode en 15 jours

Selon l’AFP, il s’agit du dixième épisode sismique enregistré par le Rénass depuis 15 jours au même endroit. La magnitude de chacun de ces séismes étant évaluée entre 1,1 et 2,7, aucun dégât important n’a été constaté.

Le site en question est exploité par Fonroche, qui vise à y implanter «la première centrale de co-génération électricité-vapeur de la filière en France». Les travaux de l’entreprise sont suspendus depuis une première série de séismes survenue en novembre 2019.

Pourtant, le 1er octobre, la préfecture du Bas-Rhin avait autorisé la réalisation de «tests de traçage» en vue d’établir si les opérations menées sur le site «pourraient être de nature à créer des mouvements sismiques en surface».

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Alsace, France, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook