France
URL courte
Par
6930534
S'abonner

Le nouveau confinement instauré par le gouvernement a été critiqué le 13 novembre par le chef du service d’urologie de l’hôpital Cochin à Paris lors de La Matinale de CNews. Selon lui, «les moyens mis en œuvre sont totalement disproportionnés».

Invité le 13 novembre sur La Matinale de CNews, le professeur Michaël Peyromaure, chef du service d’urologie de l’hôpital Cochin à Paris, a dénoncé le reconfinement qui «va faire des dégâts absolument considérables, des dégâts nationaux».

​«On se rendra compte un jour ou l’autre quand on fera le bilan que pour sauver 10.000, 20.000 ou 30.000 vies, qui sont certes dramatiques mais qui restent quand même assez peu par rapport à la population, on aura ruiné des millions de Français», explique-t-il.

Selon lui, «les moyens mis en œuvre sont totalement disproportionnés» et il faut «prendre du recul», sinon «on va massacrer un pays».

Quoi qu’il en soit, le Pr Michaël Peyromaure dit comprendre ses collègues qui travaillent en réanimation et qui «voient affluer des gens dans des situations qui sont graves».

Des commerçants en colère

Comme au printemps dernier, les commerces non-essentiels sont fermés pendant le confinement. Contraints de baisser le rideau, les petits commerçants sont nombreux à crier leur colère. Ils sont surtout préoccupés par le fait qu’ils doivent fermer au moment de l’année le plus important pour eux, là où certains font 40% de leur chiffre d’affaires annuel.

La France recense 42.600 morts depuis le début de la pandémie, indique l’université Johns-Hopkins. Au total, 1.915.677 personnes ont été contaminées.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
Covid-19, pandémie, confinement, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook