France
URL courte
Par
445441
S'abonner

Marlène Schiappa a annoncé qu’elle saisissait le procureur de la république après qu’April Benayoum, élue première dauphine, a été la cible d’attaques antisémites. «Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés», a annoncé pour sa part Gérald Darmanin.

La première dauphine au concours Miss France, April Benayoum, a fait face à une pluie d’injures à caractère antisémite sur les réseaux sociaux après avoir dévoilé que son père était d'origine israélienne. La ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a annoncé avoir fait un signalement au procureur de la République en vertu de l’article 40 du Code de procédure pénale.

«J’adresse un signalement au procureur (article 40)», a-t-elle écrit, ajoutant que Miss France 2021 n’était pas «un concours d’antisémitisme».

«Tout mon soutien à April Benayoum, Miss Provence, cible de propos antisémites d’une violence inouïe toute la soirée après avoir évoqué ses origines», a-t-elle également écrit.

Les services de police et de gendarmerie «mobilisés»

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur a dit être «profondément choqué par la pluie d’insultes antisémites» à l’encontre de la jeune femme.

«Nous ne devons rien laisser passer. Honte à leurs auteurs. Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés.»

«Ne votez pas Miss Provence»

Arrivée deuxième au concours Miss France 2021, April Benayoum a fait face à une vague d’insultes antisémites ou antisionistes après avoir révélé que son père était d'origine israélienne. «Ne votez pas Miss Provence. Raison: elle est juive», «Dites à Miss Provence qu’Israël n’existe pas, c’est la Palestine», tels étaient certains des tweets publiés.

De nombreuses personnalités et organisations, comme la députée des Yvelines Aurore Bergé ou le président du Fonds social juif unifié (FSJU) Ariel Goldmann, ont apporté leur soutien à la jeune femme.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
Miss France, Gérald Darmanin, Marlène Schiappa, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook