France
URL courte
Par
186417
S'abonner

L’ancien président du Front national, 92 ans, a contracté le coronavirus et s’en est rendu compte grâce à la présence d’anticorps révélée par une prise de sang, rapporte Le Parisien.

Âgé de 92 ans, Jean-Marie Le Pen a combattu avec succès le nouveau coronavirus, «une agression» qu’il affirme avoir ressentie «de façon modérée», relate Le Parisien.

Selon le quotidien, l’ancien président du Front national a contracté le coronavirus dans une forme atténuée au cours du dernier trimestre. Grâce à une prise de sang, effectuée il y a environ deux semaines, le patriarche a découvert qu’il disposait des anticorps contre le virus.

Le nonagénaire, qui a réduit sa vie sociale dans le contexte de l’épidémie, n’a pourtant pas totalement renoncé à recevoir ses plus proches amis, ce qui peut expliquer qu’il ait contracté le virus, souligne le journal.

Il ne compte pas se faire vacciner

Désormais, Jean-Marie Le Pen n’envisage pas de se faire vacciner: «Si le besoin s’en fait ressentir, je le ferai. Mais je ne m’inflige pas le plaisir d'une piqûre, vu que je me sens relativement protégé maintenant!», glisse-t-il.

Bien que la veille sa fille et présidente du Rassemblement national Marine Le Pen ait fait savoir qu’elle encouragerait ses «proches en situation de fragilité» à se faire vacciner, le père affirme qu’elle ne lui en a pas parlé. «Je ne suis pas un proche fragile, je suis un proche fort!», insiste M.Le Pen.

Lire aussi:

Policier tué à Avignon: de nouveaux détails sur la victime et l’opération
Femme brûlée vive près de Bordeaux: des proches et témoins évoquent leur impuissance face à la situation
Londres envoie des patrouilles près de Jersey après les menaces de Paris
Tags:
Covid-19, France, Jean-Marie Le Pen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook