France
URL courte
Par
4423143
S'abonner

Encagoulés et armés, une dizaine d’individus ont ouvert le feu «dans tous les sens» dans la cité Verte de Carpentras (Vaucluse), sans faire de blessés, rapporte Actu17. Ils ont par la suite pris la fuite. 28 véhicules ont été endommagés.

À bord de plusieurs véhicules, une dizaine d’individus encagoulés et armés ont débarqué dans la cité Verte de Carpentras (Vaucluse) le 17 janvier. Ils ont ouvert le feu «à de très nombreuses reprises» et «dans tous les sens», relate Actu17. Il s’agissait d’une «incroyable scène de guérilla», selon le média.

Plusieurs véhicules endommagés

Les malfaiteurs ont par la suite pris la fuite. Arrivées rapidement sur les lieux, les forces de l’ordre n’ont trouvé aucun blessé. Par contre, 28 véhicules stationnés étaient endommagés par balles.

L’une des cartouches a terminé sa course dans la fenêtre d’une habitation, précise Actu17. Les enquêteurs ont aussi découvert «sept étuis de calibre 12 mm et neuf de calibre 9 mm» au sol. Les habitants ont été sidérés.

Enquête ouverte

Dans le même temps, les forces de l’ordre ont été informées que deux individus échangeaient des tirs à proximité, dans la rue du Saule. Lorsqu’elles se sont rendues sur place, il n’y avait plus personne mais «quatre étuis de calibre 9 mm» par terre.

Peu après, les policiers ont été appelés pour une Peugeot 308 blanche en feu, sur la route de Saint-Didier. C’était l’un des véhicules utilisés par les tireurs de la cité Verte.

Une enquête a été ouverte et confiée à la Direction zonale de la police judiciaire (DZPJ).

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un sondage donne la personnalité politique préférée des Français
Tags:
tirs, Vaucluse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook